Accès direct au contenu

Foot - Barcelone 

Barcelone - Clash : Les vérités du Barça sur une grosse polémique en interne !

Alors qu’Arturo Vidal a instauré un climat de polémique en ayant déposé une plainte à l’encontre du FC Barcelone, un dirigeant du club catalan est sorti du silence à ce sujet, alors que le Chilien est toujours annoncé sur le départ.

Le nom d’Arturo Vidal est au cœur de l’actualité au FC Barcelone. En effet, le milieu de 32 ans serait mécontent de son temps de jeu en Catalogne et aurait l’intention de s’en aller pour rejoindre l’Inter d’Antonio Conte. Mais ce n’est pas tout, le Chilien a en effet dernièrement défrayé la chronique en déposant une plainte à l’encontre du Barça, réclamant le versement de 2,4M€ correspondants à des bonus qu’il dit ne pas avoir perçus, une version démentie par les Blaugrana. Vrai litige ou tentative de pousser son départ ? Toujours est-il que Guillermo Amor, le directeur des relations institutionnelles du FC Barcelone, s’est exprimé au sujet de cette plainte à l’issue du Derby Catalan ce samedi (2-2), une rencontre au cours de laquelle Arturo Vidal a inscrit le deuxième but du Barça contre l’Espanyol de Barcelone.

« La plainte ? Une affaire interne qui sera résolue en interne »

Interrogé sur la plainte d’Arturo Vidal contre le FC Barcelone, le dirigeant barcelonais n’a pas voulu s’épancher sur le sujet et a préféré souligner la bonne entrée en jeu du Chilien à la mi-temps en lieu et place d’Ivan Rakitic. « La question de la plainte est une affaire interne qui sera résolue en interne. Sur le match, je pense qu’il a été très bien. Comme Ernesto l’a dit, il a fait de son mieux. Il n’a pas été affecté. Arturo a démontré qu’il était prêt à jouer son rôle, tôt ou tard, peu importe le nombre de minutes que cela prendra », a expliqué Guillermo Amor dans des propos rapportés par Mundo Deportivo. De plus, le quotidien catalan précise ce dimanche que l’Inter espérerait toujours enregistrer l’arrivée d’Arturo Vidal cet hiver, là où le Chilien pourrait avoir un rôle plus important que celui qu’il a en Catalogne. Affaires à suivre…

Articles liés