Accès direct au contenu

  1. 9h35 Silverstone : Après la polémique Hamilton, nouvelle affaire de racisme pour la F1
  2. 9h30 Mercato - PSG : Xavi Simons fait ses adieux au PSG… et s’enflamme pour son transfert
  3. 9h15 Mercato - PSG : Campos ne lâche rien pour le transfert de Renato Sanches
  4. 9h10 Mercato - PSG : Kylian Mbappé valide une piste du mercato
  5. 9h00 Transferts - ASSE : Aouchiche, Bouanga… Une grosse opération à 20M€ sur le mercato
Formule 1

Formule 1 : Mercedes répond clairement à Bottas !

Alors que Valtteri Bottas à pointer du doigt la stratégie de Mercedes suite à sa troisième place lors du Grand Prix du 70e anniversaire de la Formule 1, Toto Wolff lui a répondu.

Parti en pole position, Valtteri Bottas n'a pu faire mieux qu'une troisième place à l'arrivée du Grand Prix du 70e anniversaire de la Formule 1 sur le circuit de Silverstone. La faute à une gestion des pneus moins efficace que celle des Red Bull. Max Verstappen s'est en effet facilement imposé grâce à une stratégie décalée tandis que Lewis Hamilton, qui a effectué un deuxième relais plus long a pu bénéficier d'une gomme plus efficace en fin de course pour doubler Valtteri Bottas qui avait exprimé sa frustration à l'arrivée : « Partir en pole position et terminer troisième n’est pas idéal. Je pense qu'en tant qu’équipe, nous dormions à un moment, quand Max nous a dépassé. Notre stratégie était loin d’être idéale, donc nous avons beaucoup à apprendre aujourd’hui. J’ai tout faire pour rester aux côtés de Max mais dès que j’ai commencé à attaquer un peu plus fort à la fin, les pneus sont tombés en morceaux. On avait énormément de cloques sur les pneus aujourd’hui, et vous pouvez voir que les Red Bull n’en ont pas, donc ils avaient clairement un avantage là-dessus. » Toto Wolff lui a répondu. 

Wolff comprend Bottas

« Je ne pense pas que nous dormions, mais j’accepte son point de vue. Je pense que nous avions une voiture plus lente ce dimanche, et nous l’admettons. Son point de vue était que nous aurions dû faire le contraire de Max. En fait, cela n’aurait rien changé, parce que Max serait sorti avec un pneu neuf, et nous aurions continué avec un pneu qui n’était plus dans le meilleur état, et il s’est juste arrêté devant nous. Je ne sais donc pas ce que nous aurions pu faire de mieux. Il est évident qu’il n’est pas heureux d’être en P2 et Lewis en P3, mais c’est nous avons appris des choses sur la piste quand nous avons enlevé le pneu de Valtteri, nous avons vu qu’il restait en fait beaucoup de gomme, et nous avons prolongé le relais de Lewis, bien qu’il y ait eu de grosses vibrations - mais beaucoup de gomme. C’est pourquoi Lewis était de plus en plus rapide, plus la gomme se découvrait, et c’est pourquoi nous avons pu prolonger le relais, et finalement Lewis a dépassé Valtteri. Il est clair qu’il n’est pas heureux, et je respecte totalement cela. Aucun d’entre nous n’est heureux aujourd’hui du résultat », confie le patron de l'écurie Mercedes dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés