Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : L’ancien patron de Ferrari justifie la saison ratée !

Alors que Ferrari a réalisé une saison 2019 bien en-dessous des attentes, l’ancien patron de la Scuderia, Luca di Montezemolo, pense savoir ce qui a été à l’origine de cette année ratée.

La saison 2019 de Ferrari n’a pas été de tout repos. L’écurie italienne a en effet dû attendre début septembre et le Grand Prix de Belgique avant de remporter sa première course cette année. L’unique fait d’armes positif réalisé par la Scuderia restera la victoire à domicile à Monza de Charles Leclerc, lors du Grand Prix d’Italie le 8 septembre dernier. A côté de ça, Ferrari aura commis une succession d’erreurs tactiques et de gestion de ses deux pilotes, laissant ainsi s’envoler Lewis Hamilton et Mercedes très tôt au classement des pilotes et des constructeurs. Et Luca di Montezemolo, l’ancien patron de l’écurie italienne, pense savoir ce qui est à l’origine de cette nouvelle saison décevante de la Scuderia.

« La raison est le manque de compétitivité de la machine »

« Après les essais hivernaux, j’espérais que l’équipe ferait mieux cette saison. C’est dommage que Ferrari ne puisse pas gagner la Championnat du Monde pendant tant d’années. A chaque fois il y a beaucoup de facteurs à prendre en compte, mais ces dernières années, l’équipe a été éliminée de la lutte pour le titre bien avant la dernière course de la saison. J’ai beaucoup de souvenirs désagréables de la façon dont nous avons raté le titre lors du dernier Grand Prix, mais au moins, dans ces années là, nous avions une vraie chance de gagner. C’est dommage que nous n’ayons pas eu cette chance cette année. La raison est le manque de compétitivité de la machine. Même l’année dernière la Ferrari était plus forte, ajoutez à cela les problèmes de fiabilité, les erreurs dans le choix de la stratégie, les incidents entre pilotes. Pour remporter une victoire en Formule 1, il faut que tout fonctionne parfaitement, pour assembler un puzzle d’éléments qui s’emboîtent parfaitement les uns dans les autres », a expliqué Luca di Montezemolo à Sky Sports dans des propos rapportés par F1Actu.com.

Articles liés