Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Neymar, Qatar... Nicolas Sarkozy à l'origine de la révolution QSI !

Grand supporter du PSG, Nicolas Sarkozy aurait eu son importance dans le rachat du club de la capitale par le Qatar. Co-auteur du livre "PSG 2010 - 2020 : Une décennie pour rêver plus grand", Clément Pernia est revenu sur le rôle clé de l'ancien chef de l'État dans ce dossier.

En 2011, le PSG passait dans une nouvelle ère. Le Qatar a en effet mis la main sur le club de la capitale, appartenant jusqu'ici aux Américains de Colony Capital, avec l'ambition de dominer le football mondial. Un objectif qui n'a pas encore été rempli malgré la première finale du Paris Saint-Germain en Ligue des champions cet été, mais le club parisien s'est bel et bien métamorphosé pour devenir l'un des plus importants de la planète. Une transformation s'expliquant par le succès du PSG sur la scène nationale et ses investissements faramineux sur le marché des transferts, et dans laquelle Nicolas Sarkozy aurait joué un rôle important.

« C'est l'intervention de Nicolas Sarkozy qui a donné un coup de pouce »

Co-auteur du livre "PSG 2010 - 2020 : Une décennie pour rêver plus grand", Clément Pernia était l'invité de Sud Radio cette semaine pour évoquer l'arrivée de QSI du côté du Parc des Princes. L'occasion pour le journaliste de CNews de revenir sur le rôle joué par l'ancien chef de l'État. En effet, le Qatar était déjà « sur les rangs en 2006, 2007, 2008, 2009 », pour racheter le PSG selon lui. Mais « le dossier n'avance pas », et la situation du club parisien n'arrange rien avec les résultats médiocres et les violences entre supporters en dehors des tribunes. « C'est l'intervention de l'ancien chef de l'État, Nicolas Sarkozy, qui a donné un coup de pouce en bénéficiant d'un contexte global qui favorisait le fait que le Qatar passe à l'acte en 2011. La problématique des supporters, des résultats, la présence de Nicolas Sarkozy au pouvoir et ses relations avec le Qatar, ont accéléré le rachat du PSG », explique alors Clément Pernia. Un investissement qatari qui permettra alors au PSG de se relancer après une décennie de galère, jusqu'à pouvoir être capable de recruter une star mondiale comme Neymar en 2017.

Pour Neymar aussi, Nicolas Sarkozy se serait activé

Là aussi, Nicolas Sarkozy aurait mis du sien dans le dossier Neymar comme l'avait révélé Paris-United dans son livre "PSG, Révélations d’une révolution" sorti en 2018. L'homme politique aurait à cette époque activé « ses réseaux au ministère des Sports » afin que l’État français ne s’implique pas avec attention sur le montage financier envisagé par le PSG, notamment concernant les taxes. Une intervention qui aurait été décisive si l'on en croit les auteurs du livre, au grand dam du FC Barcelone qui perdit sa star pour 222M€, montant de sa clause libératoire.

Articles liés