Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Le Real Madrid est déjà fixé pour Kylian Mbappé !

De nouveaux éléments amènent à supposer que le Real Madrid est bel et bien hors-jeu cet été pour Kylian Mbappe. De quoi ouvrir de réelles perspectives pour le PSG.

Le journaliste de L’Equipe Arnaud Hermant s’est exprimé au sujet d’une éventuelle offensive du Real Madrid sur Kylian Mbappe cet été, apportant des éléments très intéressants au micro d’Europe 1 : « Ça commence à être un peu plus compliqué. Cette année, ils vont perdre 300M€, ça commence à faire beaucoup. Quand ils avaient beaucoup de dettes auprès des établissements financiers espagnols, ils avaient vendu leur centre d’entraînement et c’est à travers ça qu’ils avaient remboursé. J’ai fait une interview de Florentino Pérez cette semaine pour L’Équipe, et je crois qu’il ne bluffe pas complètement quand il dit qu’ils sont vraiment étranglés financièrement. Plusieurs fois dans l’interview, il m’a répété que la Super Ligue était un moyen pour eux de sauver le foot, on est d’accord ou pas, mais surtout qu’ils étaient morts. À l’horizon 2024 et la réforme de la Ligue des champions voulue par l’UEFA, il me dit que beaucoup de clubs et notamment les grands seront morts. Il a employé le mot "mort" plusieurs fois. Pour Mbappé, je pense que ce sera très compliqué, car au-delà de l’indemnité qu’il faudra verser, Mbappé est aujourd’hui à environ 26M€ bruts annuels au PSG. Au Real, il ne va pas venir pour la même somme, il faudra lui donner 30-35M€ ».

Sans l’argent de la Super Ligue…

Très clairement, il apparaît à la lumière des éclairages d’Arnaud Hermant que le président du Real misait véritablement sur l’argent généré par la Super Ligue pour financer la double opération XXL programmée sur Kylian Mbappe et Erling Haaland. Sans Super Ligue, il apparaît donc tout à fait probable, comme analysé précédemment par le10sport.com, que le b n’est pas en situation de financer le transfert de Mbappe cet été, comme le laissait déjà deviner ses atermoiements dans la prolongation de Sergio Ramos, son capitaine emblématique.

Articles liés