Foot - Mercato - PSG
PSG : A Barcelone, on revient sur le départ fracassant de Messi

Alors que de nombreux supporters imaginaient que Lionel Messi terminerait sa carrière au FC Barcelone, où s’envolerait plus tard pour une dernière aventure en Argentine ou aux Etats-Unis, il était difficile de prévoir que celui-ci porterait finalement le maillot du PSG. Alors que certains signes en interne laissaient entrevoir cette séparation, Jorge Messi et Joan Laporta avaient réussi à trouver un accord. Cependant, le président catalan n’a finalement pas pu signer cet accord pour des raison économiques, au grand dam de l’international argentin, qui souhaitait rester.

Cela faisait un an jour pour jour ce vendredi que le FC Barcelone avait annoncé le départ de Lionel Messi. Alors que l’international argentin avait passé l’entièreté de sa carrière chez les Blaugrana, ce départ pouvait surprendre, mais n’était pas lié à la volonté du joueur. En effet, le Barça était victime de gros problèmes économiques, ne permettant pas de prolonger le contrat de La Pulga, qui était libre. Finalement, le septuple Ballon d’Or s’est engagé en faveur du Paris Saint-Germain, où il a vécu un premier exercice difficile, mais compte bien se reprendre.

« À ce moment-là il est devenu évident que les choses étaient compliquées »

À l’occasion du premier anniversaire du départ de Lionel Messi, ESPN a évoqué ce dossier. Selon un dirigeant du FC Barcelone, si les deux parties n’avaient pas envie de se séparer, certains signes laissaient comprendre qu’il n’y aurait pas d’autres solutions : « Les signes avant-coureurs étaient là à Salzbourg. C'est à ce moment-là qu'il est devenu évident que les choses étaient compliquées. Au fil des heures, tout a dérapé jusqu'au moment où le vice-président, Rafa Yuste, et Laporta ont eu une série d'appels avec Jorge, le père et agent de Messi. Ces conversations ont été intenses, et leur ton n'a plu à personne. Lorsque le groupe est revenu de Salzbourg à Barcelone, tout était fini. Aux alentours de 18 heures, par une déclaration du club le 5 août, le chapitre se referme sur le plus grand joueur de l'histoire du Barca ». Pourtant, les deux parties avaient réussi à trouver un terrain d’entente, mais le principal problème ne résidait pas là.

Les deux parties avaient trouvé un accord pour une prolongation

D’après une source ayant été impliquée dans les négociations, le clan Messi pensait initialement que l’international argentin pourrait prolonger son contrat avec le FC Barcelone. En effet, une réunion avait eu lieu entre Joan Laporta et Jorge Messi, l’agent du natif de Rosario, durant laquelle les deux parties seraient parvenues à trouver un accord, et signer les documents. Cependant, le président blaugrana aurait finalement annulé l’opération pour des raisons financières : « Jorge avait une réunion en début d'après-midi avec Laporta et un notaire de Barcelone pour revoir le contrat de deux ans et signer les documents. Les pourparlers avaient été longs, mais avec l'élection de Laporta en mars, tout semblait aller bien. Mais lorsque Jorge atterrit, il reçoit un appel de Laporta : "Jorge, ne va pas chez le notaire, la situation du club n'est pas la meilleure et nous ne pourrons pas signer l'accord, je suis vraiment désolé". Puis Jorge a téléphoné à son fils pour lui annoncer la nouvelle ». Une désillusion pour La Pulga, qui n’avait plus l’intention de changer de club, un an après ses envies de départ.

« Il est resté quand il voulait partir et il est parti quand il voulait rester »

Un départ inattendu, y compris pour Lionel Messi, qui pensait, et espérait pouvoir rester au FC Barcelone. Dans des propos relayés par ESPN, un membre du vestiaire catalan dont le nom n’a pas filtré est revenu sur cet épisode : « Messi était certain de rester. Il avait parlé avec des gens pour reprendre le travail après avoir signé le contrat. Cela ne s'est jamais produit. Le président n'a pas respecté sa parole. Il a promis que Messi pourrait signer, mais ça n'a pas eu lieu. L'été précédent, avec le Burofax, Messi était convaincu de vouloir partir. Sa décision était prise. Il est resté quand il voulait partir et il est parti quand il voulait rester »

Articles liés