Foot - Mercato - OM
Longoria, Gignac... Thauvin vide son sac sur son départ !

Lié aux Tigres de Monterrey jusqu'en 2026, Florian Thauvin a dévoilé les raisons, qui l'ont poussé à quitter l'OM à la fin de la saison dernière.

Le dernier mercato estival de l'OM a été marqué par les nombreuses arrivées enregistrées par Pablo Longoria. Au cours de l'été 2021, douze recrues ont posé leurs valises à Marseille. Mais durant cette période, certains joueurs ont pris la porte. C'est notamment le cas de Florian Thauvin, qui avait débarqué dans la Canebière en 2013 avant de tenter une aventure en Premier League, à Newcastle. De retour en Ligue 1 au début de l'année 2017, l'ailier avait montré de gros progrès au sein du club marseillais, que ce soit dans son implication ou son style de jeu. Des bonnes prestations, qui lui ont permis de découvrir l'équipe de France et de remporter la Coupe du monde avec les Bleus en 2018. Lié à l'OM jusqu'en juin 2021, Thauvin avait un choix à faire lors de la fin de la saison dernière. Comme annoncé par le 10Sport.com, le Milan AC avait montré son intérêt durant cette période. Président de la formation phocéenne, Pablo Longoria avait essayé, aussi, de lui faire signer un nouveau contrat. Mais le joueur a pris tout le monde de court en prenant la décision de rejoindre les Tigres de Monterrey jusqu'en 2026. Un choix que ne regrette aucunement l'international français.

« Au fond de moi, je crois que j'attendais une expérience comme celle-là »

Lors d'un long entretien accordé à L'Equipe, Florian Thauvin a justifié sa décision de repousser l'offre de prolongation de l'OM : « J'ai été à deux doigts de prolonger. Pablo Longoria a tout fait et je le remercie encore. Il aurait mérité que je prolonge vu son investissement. Mais j'avais fait le tour de Marseille. Il aurait fallu que je sois à 100 % dans ma tête pour rester à l'OM. Ce n'était plus le cas. Ma motivation n'était plus totale. Je le sentais bien intérieurement. J'étais appelé ailleurs. J'avais besoin de changer à 28 ans. J'avais déjà réalisé mon rêve de jouer à l'OM. C'était bien aussi pour le club de tourner la page. L'OM avait besoin de nouvelles têtes pour ouvrir une nouvelle ère. » Désireux de quitter la Ligue 1, le joueur de 29 ans a décidé de s'engager avec les Tigres de Monterrey sur les conseils d'André-Pierre Gignac, véritable star de l'équipe mexicaine. « Les dirigeants savaient que j'étais en fin de contrat avec l'OM. Ils ont voulu se renseigner. Dédé a initié le contact. Je n'avais pas encore pris ma décision même si c'était chaud avec l'AC Milan et que l'OM était toujours là. Il y avait des échanges réguliers avec le Milan depuis octobre. Les négociations ont été loin mais elles prenaient du temps. Dédé m'a dit que son président voulait absolument me recruter. Au fond de moi, je crois que j'attendais une expérience comme celle-là (...) Dédé m'a ouvert les yeux sur le Mexique. Les Tigres sont devenus un grand club comme Boca Juniors ou River Plate. Les ambiances et cette passion symbolisent l'essence même du football » a raconté Thauvin.

« J'aurais été fou de refuser ce que je vis ! »

Même si ses prestations ont été quelques peu décevantes ces derniers mois, Florian Thauvin est épanoui au Mexique. Un choix sportif, mais aussi familial. « J'avais envie de ça après mes sept saisons à Marseille. Je voulais aussi conjuguer expérience professionnelle et expérience de vie. Pour ma famille et moi (...) J'aurais été fou de refuser ce que je vis ! Ma vie est extraordinaire. On ne peut pas comprendre si on ne le vit pas. Le Mexique ne se limite pas à la violence ou aux belles plages ! Ce sont les gens, la gentillesse, le coeur, le respect infini des enfants. Avec Dédé, Cyril (Rool, son agent) et nos familles, nos maisons sont ouvertes aux uns et aux autres. On se fait des tables immenses, nos enfants vivent ensemble dans un panorama fabuleux » a confié le joueur. Désormais, Thauvin souhaite changer l'image qu'ont les Français du Mexique et n'hésite pas à lancer un message à l'OM : « J'adorerais organiser un match OM-Tigres ! Avec Dédé, ce sont nos deux clubs. J'aimerais aussi changer le regard des Français sur le Mexique. Ça me rend dingue quand j'entends dire qu'on est allés "se perdre" au Mexique, que c'est un Championnat "exotique" ! C'est un manque de culture et de respect. La Liga MX est le sixième Championnat au monde derrière le Big 5 européen. Aux Tigres, il y a des gars qui ont joué à Villarreal, au FC Porto, au Séville FC. Il y a des internationaux mexicains, argentins, brésiliens et français. On a une sacrée équipe ». L'appel est lancé.

Articles liés