Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : La mise au point du clan Villas-Boas sur son avenir !

Alors que Jacques-Henri Eyraud n’écarte pas une prolongation de contrat pour André Villas-Boas, les proches de l’entraîneur de l’OM expliquent ne pas avoir d’offre entre les mains.

Présent sur les antennes de RMC Sport ce vendredi, Jacques-Henri Eyraud a balayé l’actualité chaude de l’OM. Le président phocéen est donc revenu sur le départ d’Andoni Zubizarreta, tout en évoquant l’avenir d’André Villas-Boas. Le dirigeant marseillais se prononce notamment sur une éventuelle prolongation de contrat pour Villas-Boas, lié à à l'OM jusqu'en 2021 : « Une prolongation de Villas-Boas ? Mon idée est de me reposer sur André pour la suite du projet. André, c'est le coach de l'OM et ce doit être le coach de l'OM pendant un long moment ». 

Aucune offre de prolongation

Selon plusieurs sources contactées par RMC Sport, les discussions entre Jacques-Henri Eyraud et André Villas-Boas auraient été « brèves et parfois un peu tendues ». Ces dernières réunions auraient ainsi creusé le fossé déjà existant entre les deux hommes, avec des divergences trop importantes sur le recrutement. Mais qu’en est-il d'une éventuelle prolongation ? L’entourage de Villas-Boas, contacté par le média, assure ne pas avoir reçu de proposition. Ce ne serait qu’un discours de façade selon ses proches, afin de rassurer les fans, le club n’ayant pas la volonté de poursuivre l’aventure avec le coach olympien. Eyraud chercherait seulement à faire bonne figure, sans chercher à conserver Villas-Boas. Les joueurs auraient, pour leur part, conscience qu’il sera compliqué de garder leur entraîneur et craindraient son départ. Malgré des échanges entre AVB et les cadres du vestiaire, dont Steve Mandanda, avec ce message : « Je ne suis pas encore parti », tout en dévoilant son agacement à propos de cette situation. Villas-Boas dispose d’un contrat comme le rappellent ses représentants, avec de possibles indemnités pour lui et l’ensemble de son staff, assez élargi. Et il ne devrait pas faire de cadeaux à Eyraud

Articles liés