Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Face à Ruffier, les Verts ripostent !

L’ASSE a décidé de répondre au communiqué publié par l’entourage de Stéphane Ruffier et dévoilé publiquement ce samedi, dans les colonnes de L’Equipe. 

Après neuf années passées ensemble, Stéphane Ruffier et l’ASSE pourraient se quitter brutalement. La situation du gardien n’a en effet jamais cessé de se dégrader depuis l’arrivée de Claude Puel, en octobre 2019. Le technicien de 58 ans lui préfère clairement Jessy Moulin, qui était jusque-là la doublure de Ruffier. Il l’a d’ailleurs clairement expliqué, au micro d'Infosport+. « J'ai prévenu les deux joueurs. L'un qu'il allait débuter la saison, l'autre qu'il serait un second et le second m'a confirmé qu'il ne serait jamais la doublure de Jessy Moulin » a déclaré Puel. « C'est pour ça que nous avons construit un trio et que Stéphane n'en fera pas partie ». Les choses ont quelque peu dégénéré, puisque Ruffier se serait notamment vu refuser l’entrée au centre d’entrainement, à en croire RMC Sport

L’ASSE otage d’un duel Ruffier/Puel ? 

Ce samedi, dans les colonnes de L’Équipe, on a pu découvrir un communiqué écrit par la main de Dorothée Bisaccia-Bernstein, avocate de Stéphane Ruffier. Dans ce communiqué, le gardien pointe clairement du doigt la communication de Claude Puel. « Stéphane Ruffier a pris connaissance avec stupeur, par voie de presse, des déclarations de son entraîneur, Claude Puel, selon lesquelles il lui aurait fait part de son refus d'être la doublure de Jessy Moulin lors d'une conversation téléphonique du 17 juin dernier » peut-on lire dans ce communiqué. « Il tient également à renouveler à l'ASSE son attachement aux valeurs du club et son total investissement à son poste de gardien cette saison ». Ce conflit semble donc clairement opposer Ruffier, ancien pilier de l’ASSE, à Claude Puel, qui souhaite débuter un tout nouveau projet au club. 

« L’ASSE prend acte que le joueur est dorénavant prêt, suite à l'annonce de son avocate, à devenir numéro 2 » 

Les dirigeants de l’ASSE, semblent avoir choisi leur camp. Le club a en effet directement répondu à Stéphane Ruffier, par un communiqué publié sur son site officiel. « L’AS Saint-Étienne s’étonne de lire dans un communiqué, relayé par le journal L'Équipe, le contenu du courrier recommandé que Stéphane Ruffier et son avocate viennent par ailleurs de lui adresser. Les entretiens entre un entraîneur et ses joueurs, concernant de simples décisions sportives, devront-ils désormais être enregistrés ou se dérouler en présence d’un huissier pour éviter de telles démarches ? » s’interroge l’ASSE. « Le club déplore que la parole de son manager général, dont l’honnêteté n’a jamais été prise en défaut en vingt ans de carrière, puisse être ainsi remise en cause et charge son conseil de répondre à ce communiqué par les voies de droit les plus appropriées. L’ASSE a déjà eu l’occasion de s’exprimer sur la situation de Stéphane Ruffier et entend se consacrer pleinement à la préparation de sa saison. Néanmoins, le club prend acte que le joueur est dorénavant prêt, suite à l'annonce de son avocate, à devenir numéro 2. Il appartient toujours au manager général de l'ASSE d'effectuer ses choix sportifs en décideur responsable ». 

Articles liés