Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Pourquoi Nasser Al-Khelaïfi joue gros lors du prochain mercato

Le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi, réalise un sans-faute depuis son arrivée à la tête du PSG en 2011. Le président parisien est toutefois attendu au tournant lors du prochain mercato.

Nasser Al-Khelaïfi a tout réussi depuis son arrivée au PSG, en 2011. C’était loin d’être évident. Les interrogations autour de la nouvelle présidence du PSG étaient pourtant nombreuses lors de l’arrivée des Qataris. Une trentaine de mois plus tard, bon nombre de doutes sont levés. Le PSG s’est, au fil des mois, installé comme l’un des tous meilleurs clubs européens. Paris a réussi à attirer des stars comme Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva ou Edinson Cavani, et des joueurs en devenir comme Marco Verratti. Des joueurs qui permettent aujourd’hui à Paris de rêver de remporter la Ligue des Champions à court terme.

Mercato - PSG : Pourquoi le cas Cavani inquiète de plus en plus le PSG…

AL-KHELAÏFI RÉALISE UN SANS-FAUTE POUR LE MOMENT

Nasser Al-Khelaïfi, le président qatari du PSG, est pour beaucoup dans ce changement de standing du club parisien. Al-Khelaïfi a su bien s’entourer. Après Antoine Kombouaré, limogé au bout de six mois, Carlo Ancelotti a offert le titre de Champion de France au PSG en 2013 et Laurent Blanc a plutôt bien repris le flambeau depuis l’été dernier. Nasser Al-Khelaïfi s’est également entouré dès le début de son règne de Leonardo, son ancien directeur sportif qui a démissionné l’été dernier. Or, Leonardo a été l’homme clé des derniers mercatos, pour la plupart réussis, du PSG. Sans Leonardo, sans doute rien n’aurait été possible.

LES STARS, C’EST LEONARDO

Le PSG a de gros moyens depuis 2011 et l’arrivée des Qataris. C’est un fait. Le PSG a pu se permettre de dépenser plus de 100M d’euros sur Javier Pastore (42M), Ezequiel Lavezzi (30M), Marquinhos (30M) sans en avoir le retour sur investissement aujourd’hui. Mais le PSG a aussi déniché Zlatan Ibrahimovic, Thiago Silva et Marco Verratti notamment. Ces joueurs-là, le PSG a dû les convaincre. Le PSG avait de l’argent mais il fallait prouver à ces joueurs que le projet du PSG était très intéressant sur le moyen terme. Il fallait que ces stars soient emballées pour venir à Paris quand le PSG n’était encore, seulement, qu’un bon club français. Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva, pour ne parler que d’eux, les deux stars actuelles du club, étaient réticents. Mais il y avait Leonardo

AL-KHELAÏFI VA ÊTRE EN PREMIÈRE LIGNE

Le Brésilien a su jouer de son influence, de son réseau et de son aura. Certains ne seraient sans doute pas à Paris aujourd’hui si Leonardo n’avait pas été là. Or, cet hiver, le recrutement de Yohan Cabaye a été assez « facile » pour le PSG. Mais l’été prochain, Paris, après Zlatan Ibrahimovic et Thiago Silva lors de l’été 2012, Edinson Cavani lors de l’été dernier 2013, aspire de nouveau à recruter une star mondiale. Et pour recruter une star mondiale, il ne faut pas seulement de l’argent. Il faut aussi un projet, un cadre de vie. Le PSG doit prouver son savoir-faire dans le recrutement sans Leonardo. Ce n’est pas encore le cas. Nasser Al-Khelaïfi va être désormais en première ligne. Le président du PSG sera attendu au tournant.

Articles liés