Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Sampaoli est mis sous pression pour Mandanda !

Depuis quelques matches, la tendance semble être assez claire pour le poste de gardien de but puisque Pau Lopez enchaîne les matches pendant que Steve Mandanda cire le banc. Un choix fort de Jorge Sampaoli qui a conscience de la situation. Mais cette fois-ci, les supporters s'en mêlent.

Cet été, l'Olympique de Marseille s'était fixé pour objectif de recruter un gardien de but. Jusque-là rien d'étonnant puisque le contrat de Yohann Pelé arrivait à échéance. Sauf que Pablo Longoria et Jorge Sampaoli n'ont pas eu l'intention de prendre une simple doublure. Bien au contraire, c'est un numéro 1 bis qui est recherché. Et Steve Mandanda avait parfaitement conscience de cette situation. « C'est aussi le football, les postes doivent être doublés. Il faut que l'équipe soit performante, c'est juste logique et naturel. La concurrence, ça a toujours été ainsi. Il faut mériter de jouer, de porter ce maillot. Si on ne l'est pas, on ne joue pas », confiait le portier de l'OM début août. L'objectif était de pousser Steve Mandanda dans ses retranchements en le sortant de sa zone de confort, tout en préparant sa succession. Dans cette optique, c'est Pau Lopez qui a débarqué sous la forme d'un prêt avec option d'achat en provenance de l'AS Roma. Mais alors que Steve Mandanda avait débuté les quatre premières rencontres de la saison, depuis le déplacement à Monaco le 11 septembre, le portier espagnol a pris place dans les buts et n'est plus sorti du onze, enchaînant six matches de suite.

Le communiqué cinglant des Dodger's

Et la situation commence à avoir des conséquences. Pour Steve Mandanda en premier lieu, qui n'a pas été convoqué par Didier Deschamps pour le Final 4 de la Ligue des Nations. « Je fais des choix sportifs. La vie de groupe c'est une chose donc vous me posez la question, vous avez la réponse. Même si Steve est un habité de l'équipe de France, j'ai pris cette décision », assurait le sélectionneur de l'équipe de France. Mais c'est bien Jorge Sampaoli qui pourrait petit-à-petit se retrouver sous pression. Et pour cause, Steve Mandanda est un joueur qui compte dans l'histoire de l'OM, et le Pelado en a conscience. « Je sais très bien que Steve est une idole du club, il doit lutter contre un présent, un système en plus d'un partenaire qui est arrivé. Il y a une concurrence entre les gardiens (...) Je sais que ça peut créer des discussions, des polémiques de part l'histoire qu'à Steve dans ce club. Et il y a aujourd'hui un présent devant lui et un partenaire. C'est ma réponse la plus sincère », tentait d'expliquer Sampaoli ces derniers jours. Mais qu'il s'y attendait, son choix ne fait pas l'unanimité. Par le biais d'un communiqué, les Dodger's ont affiché leur mécontentement face au choix de mettre Steve Mandanda sur le banc : « Seul bémol dans un ciel à nouveau bleu, la mise à l’écart de Steve Mandanda, par Sampaoli. Sachant que les seuls critères sont sportifs, comment expliquer cette situation ? Mandanda a toujours été exemplaire, comme joueur, comme équipier, et surtout, exemplaire comme capitaine de route. C’est un manque de respect, d’autant qu’aucune explication logique ne vient justifier cette décision. Espérons simplement que la longue histoire qui le lie à l’OM ne se terminera pas sur cette note négative. Il Fenoméno mérite mieux que cette fin dans l’anonymat. » Pour le moment, c'est le bémol trouvé par le groupe de supporters de l'OM au travail de Jorge Sampaoli. Mais il ne faudrait pas que ça dure...

Articles liés