Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Sampaoli lâche une terrible annonce à Mandanda...

Présent en conférence de presse ce vendredi, Jorge Sampaoli s'est prononcé sur la concurrence entre ses gardiens de but. Et s'il a conscience de l'importance de Steve Mandanda dans l'histoire de l'OM, le technicien argentin prévient clairement l'international français.

Cet été, Pablo Longoria a décidé de faire un choix très fort sur le marché des transferts en recrutant un gardien de but afin de concurrencer Steve Mandanda. En effet, alors que le contrat de Yohann Pelé prenait fin, Jorge Sampaoli a rapidement fait savoir à sa direction qu'il ne souhaitait pas simplement une doublure, mais bien un numéro 1 bis. L'objectif est double. Tout d'abord, en mettant sous pression Mandanda, Sampaoli espère maintenir alerte l'international français et le pousser dans ses retranchements alors que jusque-là, il n'avait pas été mis en danger dans les buts de l'OM. L'autre objectif est bien évidemment de préparer sa succession. Et pour cause, Steve Mandanda à 36 ans et ne représente plus l'avenir de l'OM. Enfin, dans sa philosophie de jeu, Jorge Sampaoli a besoin d'un gardien de but qui dispose d'un jeu au pied performant, ce qui n'est pas le point fort de l'ancien Havrais. Pour toutes ses raisons, le club phocéen a obtenu le prêt avec option d'achat de Pau Lopez.

«Il y a un présent et un partenaire devant lui aujourd'hui»

En début de saison, la concurrence semblait d'ailleurs très saison, et Steve Mandanda se montrait compréhensif concernant le choix de l'OM. « C'est aussi le football, les postes doivent être doublés. Il faut que l'équipe soit performante, c'est juste logique et naturel. La concurrence, ça a toujours été ainsi. Il faut mériter de jouer, de porter ce maillot. Si on ne l'est pas, on ne joue pas », confiait le portier de l'OM début août. Il faut dire que l'international français avait été titularisé lors des quatre premières journées de Ligue 1. Mais depuis la victoire à Monaco (2-0), Pau Lopez n'est plus sorti des buts de l'OM et vient d'enchaîner lui aussi quatre titularisations, une en Ligue Europa et trois en L1. Présent en conférence de presse en marge de la réception du RC Lens dimanche, Jorge Sampoli a fait le point sur cette concurrence. « Je vais faire une réponse sincère et pas politique. Je n'ai pas envie de faire du politiquement correct aujourd'hui : je ne sais pas. On voulait juste tester Pau Lopez, voir comment il s'adaptait au groupe et au système. Parce que pour nous, dans notre idée de jeu, un gardien est un joueur de plus, on voulait le voir à l'œuvre. C'est le gardien qui a le plus de temps pour faire la première passe. Par mes caractéristiques peut-être, je vais choisir un gardien par compétition mais aujourd'hui, je ne sais pas », confie-t-il dans un premier temps avant de sous-entendre que Steve Mandanda va devoir s'habituer à cette situation : « Je sais très bien que Steve est une idole du club, il doit lutter contre un présent, un système en plus d'un partenaire qui est arrivé. Il y a une concurrence entre les gardiens. Il y a des comparaisons aussi à faire entre les deux mais encore une fois, comme je l'ai dit avant, elles sont aussi liées aux résultats parce que le résultat modifie le fonctionnement. Le projet tombe à l'eau si on ne gagne pas, tout simplement. On doit choisir le meilleur pour chaque match, voilà ma réponse sincère. Je sais que ça peut créer des discussions, des polémiques de part l'histoire qu'à Steve dans ce club. Et il y a aujourd'hui un présent devant lui et un partenaire. C'est ma réponse la plus sincère. » Le message à le mérite d'être clair.

Articles liés