Accès direct au contenu

Foot - Équipe de France

Clash : Ribéry et Evra sont-ils allés trop loin ?

Après les déclarations violentes de Patrice Evra, on apprend ce mardi que Franck Ribéry a eu une altercation avec Gérard Houllier à qui il reprochait certaines déclarations. Tendus les Bleus ?

Ces derniers jours, l’équipe de France fait beaucoup parler d’elle. Mais pas uniquement en bien. Personne n’est passé à côté de la sortie médiatique de Patrice Evra qui s’est payé quatre consultants (Pierre Ménès, Luis Fernandez, Bixente Lizarazu et Rolland Courbis) dans Telefoot. Morceaux choisis :

« Ménès ? J’espère le choper, parce que lui, le jour où il arrivera à faire huit jongles, j’arrête ma carrière »

« Rolland Tournevis, il ne fait que de parler. Ça ne me blesse pas du tout, je suis tellement heureux avec ma vie »

« Michel Fernandel… Quand on lui a donné les clés du PSG, à part sucer des Chupa Chups et danser la macarena au bord du terrain, je ne sais pas ce qu’il a fait (...) Ce ne sont pas ces clochards qui vont salir mon image »

« Lizarazu ? J'ai été élu meilleur latéral gauche du monde et quatre fois meilleur arrière gauche d’Angleterre. Je ne sais même pas s'il a été élu une fois meilleur latéral du monde. Lors de ma première sélection, tout le monde m’a serré la main. Sauf lui »

Équipe de France - Ménès : «Ce n’est pas beaucoup huit jongles»

RIBÉRY LA GOUTTE D’EAU ?

Mais ce mardi matin une nouvelle information est venue attiser le feu des détracteurs de l’équipe de France. On apprend dans France Football qu’en marge du match entre la France et l’Australie, Franck Ribéry aurait pris violemment à partie Gérard Houllier en lui reprochant des propos tenus un peu plus tôt (« Ribéry n’est pas un joueur de classe mondiale qui te fait gagner l’équipe comme Messi ou Cristiano Ronaldo et qui te permet d’avoir des résultats exceptionnels sur la durée »)

DEUX POIDS DEUX MESURES ?

Deux sorties de route de joueurs majeurs de l’équipe de France qui font couler beaucoup d’encre et des litres de salive. Mais au-delà du buzz médiatique généré que penser de ces sorties alors que le football français cherche depuis des mois à redorer son image ? Une chose est sûre, les joueurs de l’équipe de France ne savent pas maîtriser leurs nerfs et n’acceptent plus la critique mais peut-être en ont-ils assez d’être des victimes trop faciles. Quoi qu’il en soit, malgré l’emballement général de ces derniers jours, n’oublions pas une chose : ces sorties de route n’ont rien à voir avec Knysna. Les joueurs n’ont pas insulté le football français ni bafoué les règles élémentaires qu’imposent le port du maillot bleu.

En 1988, Eric Cantona avait traité le sélectionneur de l’équipe de France, de « sac à merde ». Il avait été exclu de l’équipe de France pendant plusieurs mois par la Fédération Française. Mais aujourd’hui tout le monde pense à cet épisode avec un sourire au coin des lèvres et de l’affection pour Canto. Deux poids, deux mesures ?

ACTE FÉDÉRATEUR ?

Par ailleurs, Raymond Domenech évoque la possibilité d’un acte fédérateur qui pourrait « souder les mecs ». Une hypothèse qui n’est pas totalement à exclure. Rappelons nous que l’équipe de France a gagné la Coupe du monde 1998 en se trouvant un ennemi commun : la presse. Le ressort est le même pourquoi ne fonctionnerait-il pas ? Seules les victoires permettent de faire oublier les sorties de route. Le meilleur moyen de montrer que tout cela peut aussi avoir un aspect positif est de se qualifier sans encombre pour la coupe du monde 2014. Et pourquoi pas de briller un peu au Brésil. On peut rêver.

Quel est votre avis sur les sorties de Ribéry et Evra ? Doivent-ils être sanctionnés ? Ont-ils eu raison de s’énerver ? Venez réagir sur la page Facebook du 10 Sport

Articles liés