Accès direct au contenu

Cyclisme

EXCLU - Cyclisme : Les vérités du patron de Quintana sur le Tour de France !

Contacté par Le 10 Sport, Emmanuel Hubert, manager général d’Arkéa-Samsic, nous en dit plus sur le début de saison de la formation bretonne, mais également sur la possible annulation ou l'éventuel report du Tour de France (27 juin au 19 juillet) suite au coronavirus. Entretien.

Emmanuel Hubert, quel est votre avis sur la saison 2020, à quelques mois du Tour de France ?

Déjà, j’ai comme premières pensées mes coureurs, mon personnel et bien évidemment mes sponsors. Ils nous soutiennent comme jamais dans cette période difficile que nous traversons tous, eux, comme nous, du reste. Je tiens aussi à saluer la solidarité de tout le monde, des soignants, certes, qui portent à bout de bras les pays, mais également toutes les personnes qui font en sorte que la vie continue : les éboueurs, les caissières, les routiers qui nous approvisionnent au quotidien. Aujourd’hui pour reparler sport, nous sommes la 7e équipe mondiale, la première Française, et première au classement Europe Tour, Nairo Quintana est le 2e coureur mondial au classement UCI. Je tiens une fois encore à remercier les sociétés Arkéa et Samsic pour leur soutien, mais aussi l’ensemble des partenaires de mon équipe. Nous avons construit une histoire ensemble, et nous allons continuer à le faire, quand la vie sera revenue à la normale. Une chose est acquise, une philosophie nouvelle s’est installée au sein de l’équipe Arkéa-Samsic. Celle-ci est ancrée désormais en nous, et dès la reprise de notre activité, nous ferons tout afin de continuer à faire briller nos couleurs. Après, quand est-ce que la saison reprendra ? Je ne peux pas le dire, personne ne peut s’avancer. Nous espérons tous. Une chose est certaine, notre but est de continuer à satisfaire nos partenaires en obtenant de grands résultats. Notre but sera à la reprise de faire briller nos couleurs sur les plus grandes courses.

Pensez-vous que le Tour de France aura lieu ?

Je l’espère, et si ASO, les autorités sanitaires de notre pays, le gouvernement prennent la décision d’organiser le Tour de France, ils pourront compter sur la présence de mon équipe, Arkéa-Samsic. Là, beaucoup de personnes font des projections dans tous les sens, mais le Tour, c’est fin juin. On a encore du temps pour que les autorités prennent leur décision. Je vois déjà certaines personnes qui veulent ajourner cette épreuve, alors, oui, je le répète, ce qui se passe dans le Monde avec cette pandémie, est dramatique. C’est un virus qui va, a déjà commencé à faire de gros dégâts, mais si dans quelques semaines, il a été endigué en grande partie, ne faut-il pas organiser le Tour qui, dit-on est un patrimoine national, moi vu la conjoncture je pense que l’on peut même l’inscrire au patrimoine mondial cette année. Cette épreuve peut redonner le sourire, le moral aux gens si elle était maintenue en 2020. Je vois aussi certains dire : "Oui mais l’Euro et les JO ont été reportés". Mais les Jeux, ce sont des milliers et des milliers d’athlètes, staffs qui allaient converger vers le Japon, pareil le football avec des milliers de personnes les unes à côtés des autres dans les stades. Le Tour, c’est juste X équipes au départ de X coureurs, et du monde disséminé sur le bord de la route, il peut aussi avoir la possibilité de course sans public et caravane, comme cela été évoqué. Ce n’est pas la culture de notre sport, mais s’il faut en passer par là sur une année pour sauver l’organisation du Tour de France, j’y suis pour ma part favorable.

Faire une croix sur le Tour, est-ce économiquement envisageable ?

Tour de France ou pas, comme je l’ai déjà évoqué un peu plus haut, la donne changera forcément pour nos coureurs dans un premier temps, et nos partenaires. Une saison sans Tour de France serait je pense une catastrophe pour tout le monde, et là, je me place en qualité de patron de PME, car économiquement le COVID-19 fait des dégâts, c’est certain, sur le sport car je suis touché au premier chef en qualité de Manager Général d’équipe cycliste Professionnelle, mais aussi sur l’ensemble de l’économie mondiale. Le Tour de France porte l’économie du cyclisme en France, mais aussi dans le Monde, s’il n’avait pas lieu cela engendrerait des effets papillon comme l’a fait ce virus en se diffusant en quelques semaines seulement à travers toute la planète.

Un report vous semble-t-il possible ?
Je ne sais pas, je ne détiens pas la réponse à mon niveau. S’il doit y avoir report, je serai comme vous l’avez sans doute compris, favorable. Cette décision de toute manière appartiendra en premier lieu à ASO, société qui organise le Tour de France, aux pouvoirs publics français, et à l’UCI. Mais avant de faire tous ces plans sur la comète, souhaitons en premier lieu que la situation sanitaire aille mieux dans le monde entier, le meilleur moyen est d’attendre tous patiemment chez nous, confinés, ce que font d’ailleurs l’ensemble de mes coureurs, je le rappelle, et attendons surtout que les semaines passent car nous sommes encore loin de l’échéance départ du Tour de France, fin juin, à Nice.

Articles liés