Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Coronavirus, fête... Ce message fort sur l'organisation du Tour de France !

En pleine crise du Coronavirus, le calendrier du cyclisme international est chamboulé. Le Tour de France pourrait être menacé, mais pour Jean-René Bernaudeau il faut le maintenir.

Alors que le Tour d’Italie, Paris Roubaix ou encore Milan-San Remo ont été annulés ou reportés, le doute pourrait s'installer pour le Tour de France. Bernard Hinault, vainqueur à cinq reprises de la Grande Boucle, s’est déjà positionné en faveur d’une annulation en cas de nécessité. Ce n’est cependant pas le cas de Jean-René Bernaudeau, directeur sportif de Direct Energie, qui considère que la course pourrait être une grande fête après la crise sanitaire.

Le maintenir à tout prix !

« L'organiser, absolument. Le Tour de France peut être pris comme une fête, une fête de l'après coronavirus. Si les scientifiques pensent que le pic est atteint bientôt, il va être régulé. Je pense que le Tour de France sera une belle fête, la première fête de la reprise. mais par contre le sport sera faussé évidemment. Il sera faussé parce qu'il y a des traitements différents selon les pays », a expliqué Jean René Bernaudeau dans une interview pour Cyclism’Actu.

Articles liés