Accès direct au contenu

Cyclisme

Cyclisme : Le constat du patron de Julian Alaphilippe sur le Tour de France !

Patrick Lefevere, manger général de la Deceuninck-Quick Step, explique que l’éventuelle annulation du Tour de France serait un désastre pour le cyclisme.

Le Tour de France est donc menacé par le coronavirus. Prévue du 27 juin au 19 juillet, la Grande Boucle pourrait être annulée si la situation dans l’Hexagone et en Europe se s’améliore pas. Une situation inquiétante à quelques semaines de la compétition. Via des propos relayés par Cyclism Actu, Patrick Lefevere, patron de Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), s’inquiète de l’éventuelle annulation du Tour.

« S'il n'y a pas de Tour de France, tout le modèle du cyclisme peut s’effondrer »

« Ce serait un désastre total (si le Tour était annulé). Mais ce serait complètement stupide de ne pas l'envisager. Selon moi, il faut toujours penser au meilleur scénario et au pire scénario. Dans le meilleur cas on recommence à courir en juin, et dans le pire, la saison est terminée. Je suis peut-être pessimiste, mais qui aurait dit il y a trois semaines que l'Europe entière serait en quarantaine ? ASO, l'organisateur du Tour, peut encaisser les coups, mais les équipes ne le peuvent pas. S'il n'y a pas de Tour de France, tout le modèle du cyclisme peut s’effondrer », admet Patrick Lefevere.

Articles liés