Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Rudy Gobert remet Ben Simmons à sa place !

Très critique envers la palette défensive de Rudy Gobert ces derniers temps, Ben Simmons a gentiment été recadré par le géant français qui s’est exprimé sur sa défense et sa vision du titre de meilleur défenseur de l’année pour lequel Simmons est également dans la discussion. 

« J’ai adoré quand j’ai vu que c’était Rudy Gobert qui défendait sur moi. J’adore pouvoir agresser un mec comme ça. C’était un peu comme un manque de respect de le mettre sur moi ». Voici le premier tacle que Ben Simmons glissait dernièrement à Rudy Gobert avec qui il est en concurrence pour le titre de meilleur défenseur de la saison régulière. En conférence de presse, le meneur de jeu des Philadelphie Sixers s’en est une nouvelle fois pris au pivot de l’Utah Jazz en baissant le curseur d’agressivité d’un cran. « Sans manquer de respect à Rudy, c’est un super contreur et un super défenseur, mais il ne défend pas sur les postes 1 à 5. Il défend sur les pivots et sans doute sur les ailiers-forts. C’est un super défenseur mais je ne pense pas qu’il soit capable sur les postes 1 à 5. On ne peut pas lui demander de défendre sur Kawhi (Leonard) ou Paul (George), ou sur un meneur de jeu. Il ne le fait pas régulièrement ». Meilleur défenseur des saisons 2018 et 2019, Rudy Gobert a répondu à Simmons en démontrant une vision d’ensemble sur les critères de sélection du titre de défenseur de l’année. 

« Quand les gens commencent à faire des campagnes pour eux-mêmes… »

« Pour moi, tout est une question d’impact.  Il s’agit de l’impact que vous pouvez avoir sur le terrain et sur vos coéquipiers. Au bout du compte, quel impact vous pouvez avoir sur votre équipe et sur l’équipe adverse. Il ne s’agit pas d’être flamboyant ou plaisant. Il ne s’agit pas des récits médiatiques. Il ne s’agit pas de réussir un gros match. Il s’agit de venir sur le terrain chaque soir, de se battre défensivement et d’avoir un impact sur le jeu. Maintenant, nous avons les statistiques avancées. Nous avons un tas de façons de mesurer l’impact des différents joueurs ». a confié le Français à The Salt Lake Tribune avant de dévoiler sa position sur toutes les auto-promotions que l’on témoigne actuellement. « Quand les gens commencent à faire des campagnes pour eux-mêmes, c’est très bien. Personnellement, je me soucie juste de mon équipe, de ce que je peux faire pour elle tous les soirs et comment on peut progresser ensemble. Lorsque la saison prendra fin, le meilleur défenseur sera simplement sacré ». Voici le long message que Gobert a fait passer dans des propos rapportés par BasketUSA. Reste à savoir lequel des deux joueurs décrochera cette récompense désormais. 

Articles liés