Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Teddy Riner rend hommage à Tony Parker !

Alors que Tony Parker a annoncé lundi sa retraite des parquets de NBA à l’âge de 37 ans, Teddy Riner a rendu hommage à son compatriote, pour lequel il voue un immense respect ainsi qu’une grande amitié.

Après une carrière riche de vingt saisons professionnelles dont dix-huit passées sur les parquets NBA, Tony Parker a décidé d’y mettre fin, après notamment quatre titres de champion NBA glanés avec les Spurs de San Antonio. Après Greg Popovich, les hommages fusent à l’égard de du désormais ex-meneur de jeu, et Teddy Riner y est allé du sien au moment d’évoquer la retraite de son ami « TP ».

« C’est un énorme champion qui s’en va »

« Ça fait bizarre quand même. C'est un énorme champion qui s'en va. Tony n'a rien à prouver. Son palmarès est juste extraordinaire, la personne qu'il est, ce qu'il a fait pour le monde du sport et ce qu'il va continuer de faire, c'est quelque chose d'extraordinaire. Une page de son histoire se tourne mais ce n'est pas fini ! On va entendre parler encore longtemps de Tony Parker. Une seconde vie se propose à lui. On va rester potes et surtout on va se la kiffer, parce qu'il y a plein de choses qu'il n'a pas connues pendant sa carrière NBA et que l'on va pouvoir maintenant partager. Ça, c'est cool. Ce qui fait la trempe des grands champions c'est que ça ne s'arrête pas. Il y a toujours une envie de gagner, de connaître de nouvelles choses, d'apprendre. On est des personnalités épicuriennes, qui ont envie chaque fois de découvrir de nouvelles choses, de tout connaître. Ce qui fait qu'il a réussi, c'est un tout, une hygiène de vie, une constance, une envie de se réinventer en permanence, toujours vouloir aller de l'avant. C'est tout ça qui fait que ça a été un énorme champion. Ce qui m'impressionnait le plus chez le joueur, c'est la caisse qu'il avait. Ce gars-là, il a dix-huit poumons ! C'était un très bon meneur et ce que j'aimais voir, c'était sa façon de s'entraîner, sa rigueur, sa préparation avant les grands moments. Il a toujours été là ». Un bel hommage de Teddy Riner, rapporté par L’Equipe, à la hauteur de la carrière de Tony Parker.

Articles liés