Basket
Basket - NBA : Evan Fournier revient sur le boycott des Bucks

Alors que les Magics d’Orlando devaient disputer le 5e match des playoffs 1 de NBA face aux Bucks, l’équipe de Milwaukee a décidé de boycotter la rencontre, afin de manifester contre les violences policières aux Etats-Unis. Et Evan Fournier est revenu sur la situation qu’il a vécue sur le parquet…

La situation a dû surprendre plus d’un joueur des Magics d’Orlando. Mercredi soir, les Bucks de Milwaukee ont décidé de boycotter la rencontre de NBA face aux Magics afin de protester contre les violences policières aux Etats-Unis. Un geste qui a été soutenu par un bon nombre de joueurs et de clubs à travers la NBA et le monde, mais qui a surpris Evan Fournier, qui n’étais pas du tout au courant, et qui s’est échauffé jusqu’à la dernière minute afin de disputer la rencontre…

« Je me suis un peu senti comme un con »

Ainsi, dans une interview accordée à l’Equipe, Evan Fournier raconte sa soirée sur les parquets, dans la bulle, en attendant l’arrivée des Bucks, qui ne sont finalement jamais venus. « Je ne peux pas parler pour les autres. Mais moi, je me suis un peu senti comme un con. Parce qu'en plus, j'étais l'un de ceux qui disaient : on continue à s'échauffer et on voit. A posteriori, ça fait un peu le gars qui ne pense pas à la "big picture", qui n'a pas de coeur, ne pense qu'au match de basket, alors qu'évidemment, ce n'est pas du tout mon cas. En plus, on était au courant que Toronto et Boston échangeaient pour éventuellement repousser leur match. Alors, on n'avait aucune raison de penser que les Bucks, qui en plus avaient effectué leur échauffement individuel, feraient un truc pareil sans nous prévenir. Ne pas jouer était une décision forte et courageuse. Mais un match, ça se joue à deux équipes. Le message aurait été encore plus beau si les deux formations étaient restées au vestiaire. Car bien sûr, c'est ce qu'on aurait fait. »

Articles liés