Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Vettel, Leclerc… Ferrari nie une quelconque préférence !

Accusé par certains de privilégier Charles Leclerc à Sebastian Vettel, le patron de Ferrari, Mattia Binotto a tenu à répondre à ces rumeurs.

Le GP du 70ème anniversaire de la F1 a encore été éprouvant pour Sebastian Vettel. Le pilote allemand qui a terminé 12ème de la course vit une saison très difficile avec Ferrari et n’arrive pas à réaliser de bons résultats. Un fait que même le principal concerné à admis récemment : « Je reconnais que ce n’est évidemment pas mes meilleures prestations en F1 en ce moment. » Des prestations qui sont à l’opposé de son coéquipier Charles Leclerc depuis le début de la saison et commence à soulever certaines interrogations concernant une forme de préférence de la part de la Scuderia entre les deux pilotes puisque le départ de Sebastian Vettel à l'issue de la saison est déjà acté. Une hypothèse que Mattia Binotto, patron de Ferrari, a tenu démentir en affirmant que le pilote allemand n’est pas sacrifié… 

« Je pense que nous n’avons pas sacrifié Seb »

« Je pense que nous n’avons pas sacrifié Seb. Nous avons vu que cela n’aurait fait aucune différence pour lui de s’arrêter plus tôt ou plus tard. En examinant toutes les données, finalement en laissant Seb sur la piste, nous aurions peut-être laissé au moins la stratégie d’un seul arrêt ouverte pour lui aussi, ce que nous n’avons pas fait, mais ce n’était pas une question de sacrifier ou non. Nous avons toujours dit que maximiser les points de l’équipe était la première priorité et c’est ce que nous essayions de réaliser, et de toute façon il n’y a pas de compromis. » a expliqué Mattia Binotto dans des propos relayés par F1 Only.fr.

Articles liés