Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Un piège tendu à Hamilton ? La réponse de Bottas !

Seulement quatrième du Grand Prix d'Autriche, Lewis Hamilton a perdu deux places à cause d'une pénalité de cinq secondes. Il faut dire que dans les derniers tours, Valtteri Bottas a ralenti le rythme, mais le Finlandais assure que ce n'était pas volontaire.

Le premier Grand Prix de la saison n'a pas manqué d'animations. Parti en pole position, Valtteri Bottas a largement dominé la course pour s'imposer en Autriche et prendre d'emblée les commandes du Championnat du monde. Un résultat d'autant plus positif que Lewis Hamilton, sur l'autre Mercedes, n'a terminé que quatrième. Et pour cause, le septuple Champion du monde a écopé d'une pénalité de cinq secondes après avoir été jugé coupable d'un accrochage avec la Red Bull d'Alexander Albon. Toutefois, avant l'entame du dernier tour, tout laissait penser que Lewis Hamilton conservera sa place sur le podium, puisque seul Charles Leclerc était à moins de cinq secondes. Mais Valtteri Bottas s'est subitement mis à ralentir, engendrant une baisse de rythme du Britannique qui finalement vu Lando Norris lui passer devant pour deux petits dixièmes... Une stratégie mise en place par le Finlandais pour faire perdre des points à son coéquipier ? 

«J’ai essayé d’aller aussi vite que possible dans ces limites»

Interrogé sur cette éventualité, Valtteri Bottas se défend et assure qu'il devait protéger sa Mercedes qui présentait quelques problèmes techniques. « J’ai reçu le message de la pénalité de cinq secondes. Mais il y avait un double drapeau jaune, donc évidemment il faut ralentir un peu. Alors j’ai l’impression que certains pilotes ralentissent peut-être un peu moins pour pouvoir rattraper leur retard. Mais en même temps, on n’utilisait pas les vibreurs. J’ai essayé de faire un compromis pour être sûr de finir et de gagner la course, pour ne pas trop prendre de risques. Mais aussi, j’ai essayé d’aller aussi vite que possible dans ces limites. Ce n’est donc pas vraiment ma faute s’il a reçu la pénalité de cinq secondes », assure-t-il dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés