Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1: Red Bull en rajoute une couche sur l’accrochage Hamilton-Albon !

Alors qu’Alexander Albon avait publiquement allumé Lewis Hamilton ce dimanche, qu’il considère être le seul responsable de leur accrochage au Grand Prix d’Autriche, le directeur de Red Bull Racing n’a pas manqué de soutenir son pilote finalement arrivé en treizième position alors qu’il se battait pour la tête de la course.

« J’aurais pu gagner. Je savais que Valtteri Bottas et Lewis Hamilton étaient en 'dur' et que j'avais cinq tours pour faire des dépassements. J'avais confiance, la voiture était bien. Il y a toujours un risque de à l'extérieur mais je lui ai donné autant de place que possible. J'étais sur un fil. J'ai pensé qu'aussi longtemps que je pourrai le faire, ça dépendait de lui de savoir s'il voulait qu'on s'accroche ou non », a confié dépité Alexander Albon ce dimanche à l’issue du Grand Prix d’Autriche. Le pilote de Red Bull Racing était en effet en bonne posture pour tenter de gagner la course après le passage de la troisième safety car. Tentant alors une manœuvre pour dépasser Lewis Hamilton qui était en deuxième position, le Thaïlandais de 24 ans a finalement été poussé en dehors de la piste par le Britannique de Mercedes, ce qui l'a conduit terminer la course à la treizième place, tandis que le sextuple champion du monde s’est vu infliger une pénalité de cinq secondes le privant de podium. Une situation difficile à digérer pour Alexander Albon, mais aussi pour Christian Horner. Après un abandon précoce de Max Verstappen à cause d’un problème électrique sur sa voiture, le directeur de Red Bull Racing a affiché son soutien à son pilote après cette cruelle désillusion.

« Alex ne méritait pas ça »

« Le dépassement était fait, ce n’était pas comme s’ils s’étaient accrochés en entrée de virage ou quoi que ce soit. Quel dépassement est sûr à la fin ? Je doute que Lewis allait le laisser passer comme ça… Alex ne méritait pas ça. Cinq secondes de pénalité à Lewis Hamilton ne lui font rien. C’est très malheureux, surtout avec une saison aussi courte que cette année. Nous avons zéro point, alors que nous pourrions nous battre pour la victoire... c’est assez brutal », a lâché Christian Horner à SkySports F1 dans des propos rapportés par NextGen-Auto.com

Articles liés