Mercato : L’OM réclame un transfert à 15M€
Thomas Bourseau

Amine Harit est d’une importance capitale aux yeux de Gennaro Gattuso qui l’a comparé à Kaka et Rui Costa en octobre dernier. En Europe et en Arabie saoudite, le milieu offensif marocain multiplierait les intérêts. De quoi pousser l’OM à fixer un prix de départ pour son éventuel transfert. 

Comme ce fut le cas lors des deux sessions des transferts de l’année 2023, Pablo Longoria risque de se montrer une nouvelle fois actif pendant le mercato hivernal à venir. Dans le sens des départs, le président de l’OM ne fermerait d’ailleurs pas la porte à celui d’Amine Harit.

Harit fait tourner des têtes 

En effet, en constante quête de liquidités pour renflouer les caisses de l’OM après les investissements conséquents du propriétaire Frank McCourt ces dernières années, le président Pablo Longoria pourrait décider de sacrifier Amine Harit, cadre de l’équipe de Gennaro Gattuso. D’autant plus que le Marocain aurait la cote en Espagne et au Betis Séville, sans oublier l’intérêt d’un club allemand et le forcing de l’Arabie saoudite d’après La Tribune OM. 

15M€ ou rien pour Harit ? 

Selon La Tribune OM, Pablo Longoria poserait néanmoins une condition financière importante pour l’opération Amine Harit. Le patron de l’OM n’entamerait d’éventuelles discussions avec des clubs intéressés par Harit seulement si une offre de 15M€ sans bonus était formulée. À l’instant T, l’Olympique de Marseille n’aurait reçu aucune offre. 

Articles liés