Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Tuchel, Klopp... Ces révélations sur les plans de Laporta avant Xavi !

Après des longs mois de spéculations, Xavi a été annoncé comme nouvel entraineur du FC Barcelone. 

C’est fait ! Plus d’une semaine après le départ de Ronald Koeman, le FC Barcelone a annoncé l’arrive de son tout nouvel entraineur. Après avoir quitté son club de toujours en 2015, Xavi a fait son grand retour, mais cette fois il ne sera plus au milieu de terrain à réguler le jeu. « Je suis à Barcelone, je suis de retour chez moi » a déclaré le technicien de 41 ans, dans une vidéo publiée ce samedi sur les réseaux sociaux par le FC Barcelone. « Je suis content et plein d'enthousiasme. J'espère vous voir très bientôt. Visca el Barça ! ». Il n'était logiquement pas sur le bord du terrain pour la rencontre face au Celta Vigo (3-3), mais devrait être présenté ce lundi et son premier match sera sans aucun doute le derby face à l’Espanyol, le 20 novembre prochain. Un très joli coup pour le FC Barcelone de Joan Laporta, qui traverse une des pires crises de son histoire... 

C’est Xavi qui a négocié avec Al Sadd 

Le président barcelonais ne semble pourtant n’avoir strictement rien fait dans ce dossier. D’après les informations d’El Mundo, c’est Xavi qui se serait occupé de tout. C’est en effet lui qui aurait négocié de bout en bout avec le Cheick Mohammed bin Hamad bin Khalifa Al Thani, sixième fils de l’émir du Qatar et propriétaire d’Al Sadd. Le quotidien espagnol révèle également que c’est Xavi lui-même qui aurait pris en charge une partie de la clause de 5M€ versée au club qatari, qui aurait également eu l’assurance de disputer plusieurs matchs amicaux avec le FC Barcelone au cours des prochaines années. Il faut dire que Joan Laporta n’a pas fait le voyage jusqu’au Qatar et n’aurait d’ailleurs pas eu le moindre contact avec Al Sadd et ses dirigeants. El Mundo souligne notamment que son absence s’expliquerait notamment par les liens commerciaux entre le Barça et des pays comme Israël et l’Arabie Saoudite. 

Laporta avait d’autres projets 

Ce samedi, El Mundo nous apprend également que Xavi n’était pas du tout le premier choix de Joan Laporta pour remplacer Ronald Koeman. Le président du FC Barcelone semblait en effet avoir des gros doutes sur sa capacité à gérer certains de ses anciens coéquipiers, comme Sergio Busquets, Gerard Piqué, Jordi Alba et Sergi Roberto. Ainsi, El Mundo explique que Laporta aurait longtemps poussé pour un entraineur de « l’école allemande », avec notamment des contacts avec Julian Nagelsmann, Thomas Tuchel, Jürgen Klopp et Hans-Dieter Flick. Tous étaient pourtant liés à des clubs ou à des sélections, avec de très gros contrats. 

Articles liés