Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Barcelone

Mercato - Barcelone : Le Barça n’aurait plus qu’une option pour sauver son mercato !

Ayant la ferme intention de redessiner les contours de l’effectif de Quique Setién malgré le fait que le club blaugrana est en proie à de sérieuses difficultés financières, le FC Barcelone verrait son salut dans les échanges avec un club en particulier : Arsenal. Explications.

« Je ne peux pas parler de noms. Le Barça sera sur le marché, disposé à effectuer les opérations qu'il jugera appropriées. Bien sûr, nous aurons la capacité. Je le répète, nous sommes le club qui a le plus de revenus dans le monde. Le Barça est le plus grand club du monde, martèle Bartomeu. Le fait que les revenus soient réduits, comme tout le monde, ne nous empêche pas d'être le club qui a le plus de revenus dans le monde. Ceux qui disent que le Barça est très mal, je leur dis qu'à la fin, au 30 juin, nous continuerons à être le club qui a le plus de revenus, mais moins parce que tout le monde baisse ». Le 30 mars dernier, en tout début de confinement et dans la foulée de la suspension des compétitions, Josep Maria Bartomeu tenait ce discours lors d’un entretien accordé à Mundo Deportivo. Selon les dires de son président, le FC Barcelone allait cet été avoir le loisir de mener à bien les opérations que le comité de direction jugeait nécessaires. Quelques semaines plus tard, ce témoignage semble obsolète tant il est éloigné de la réalité. Après le deal passé avec la Juventus pour les transferts d’Arthur Melo et de Miralem Pjanic, le Barça s’est montré très discret sur le marché. Pour quelle raison ? Elle serait simple et surtout financière. Depuis de longs mois, le FC Barcelone suivrait la situation de Lautaro Martinez, jeune attaquant de 22 ans, qui dispose d’une clause libératoire de 111M€ dans son contrat avec l’Inter. Cependant, à cause de la réalité économique due au Covid-19 et de la situation financière peu florissante du club culé, une arrivée de Lautaro Martinez semble désormais impossible. Et ce ne sont pas les témoignages des hauts représentants de l’Inter qui diront le contraire, ni celui du président Bartomeu qui a assuré à SPORT, que les « pourparlers sont arrêtés d’un accord commun » avec la direction nerazzurri, puisque « la situation n’invite pas de gros investissements ». Et maintenant ?

Ne pouvant pas recruter, place aux ventes à Barcelone !

Lautaro Martinez n’est pas l’unique joueur que le FC Barcelone ne pourrait s’offrir cet été. Naturellement, et bien que le vestiaire et les dirigeants blaugrana n’ont pas cachés leur envie de témoigner du retour de Neymar ces derniers mois, l’attaquant du PSG ne reviendra pas en Catalogne à l’intersaison. Toujours au cours de ladite interview avec le média catalan, Josep Maria Bartomeu l’a souligné en assurant qu’il « n’y aura aucune tentative ».  Avant de pouvoir penser au recrutement, une situation un peu similaire qu’au Real Madrid, le FC Barcelone devrait dégraisser son effectif avant de renflouer ses caisses. Plusieurs indésirables seraient déjà placés sur la liste des transferts. À commencer par Samuel Umtiti. Considéré un temps comme étant indéboulonnable, la blessure du champion du monde suite au Mondial a été un sérieux frein à sa carrière. Désormais, le Barça voudrait s’en débarrasser, mais il ne serait pas le seul. En fin de contrat en juin 2021, Ivan Rakitic serait amené à prendre la porte, au même titre qu’Arturo Vidal, de Martin Braithwaite, d’Ousmane Dembélé et surtout de Philippe Coutinho. Hormis Lionel Messi, Marc-André Ter Stegen, Frenkie de Jong, Gerard Piqué, Ansu Fati ou encore Antoine Griezmann, peu de joueurs bénéficieraient d’une immunité à Barcelone. À l’instar de l’opération Arthur-Pjanic, le Barça devrait privilégier les échanges cet été. Un club pourrait lui donner satisfaction.

Arsenal, la clé du mercato du Barça ?

Pour rappel, Arsenal s’est qualifié pour la prochaine édition de la Ligue Europa en remportant la 14ème FA Cup de son histoire samedi face à Chelsea (2-1). Ce qui signifie que les Gunners vont bénéficier d’une enveloppe mercato plus importante et que pour disputer la C3, Mikel Arteta voudra compter sur un effectif plus étoffé que sur la deuxième partie de saison. Et Arsenal pourrait d’ailleurs faire les affaires du FC Barcelone, premièrement avec Pierre-Emerick Aubameyang. Affichant une forme époustouflante depuis qu’il est arrivé à Arsenal à l’hiver 2018, le Gabonais est pisté par le Barça pour suppléer Luis Suarez, plus capable d’enchaîner les matchs. La situation contractuelle de l’attaquant (juin 2021) permettrait au FC Barcelone de l’acheter à un prix plus abordable que Lautaro Martinez alors qu’il n’a pas voulu sceller son avenir samedi soir après le sacre d’Arsenal. Comme le10sport.com vous l’a révélé en exclusivité ce dimanche, la star d’Arsenal veut une refonte d’effectif et Ousmane Dembélé à ses côtés en marge de la saison prochaine. Du coup, s’il était impossible de mettre la main sur le Gabonais, le club blaugrana pourrait se séparer de Dembélé grâce à lui. Hormis Aubameyang, le Barça serait susceptible de discuter sérieusement avec les Gunners pour Matteo Guendouzi. The Independent et Foot Mercato ont récemment évoqué la possibilité d’un échange entre Philippe Coutinho et le jeune milieu de terrain français d’Arsenal, devenu indésirable aux yeux de Mikel Arteta. Le 24 juin dernier, le10sport.com vous révélait l’intérêt du Barça pour Guendouzi. Enfin, toujours selon nos informations, Ivan Rakitic est un profil que l’entraîneur d’Arsenal apprécie particulièrement. D’ailleurs, l’Espagnol a contacté le milieu du Barça afin de lui faire connaître sa volonté de s’attacher ses services et de faire de lui la pierre angulaire de son milieu de terrain. Bien que Rakitic ne ferait pas de la Premier League sa priorité, Arsenal pourrait bien être une option. En résumé, le mercato du Barça serait susceptible d'être sauvé par Arsenal, et vice-versa.

Articles liés