Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Ruffier, Perrin... Ça se tend sérieusement en interne !

Entre la prolongation du contrat de Loïc Perrin et la situation de Stéphane Ruffier qui refuse de vivre une saison dans la peau d'un remplaçant, les cadres se rebiffent en interne, déclenchant de vives tensions entre Claude Puel et Roland Romeyer.

L'été s'annonce chaud pour Claude Puel. Désormais entouré de Jean-Luc Buisine, directeur de la cellule de recrutement, et de Xavier Thuilot, directeur général, l'entraîneur de l'ASSE peut se concentrer sur son mercato. L'idée globale est claire. Il s'agira en priorité de vendre afin d'alléger la masse salariale et renflouer les caisses du club, mais également de se renforcer en misant sur de jeunes joueurs prometteurs. Une situation qui pousse donc certains cadres au départ, et non des moindres puisque les cas Loïc Perrin et Stéphane Ruffier sont au cœur des discussions en coulisses. L'avenir du capitaine de l'ASSE est même source de tensions entre Claude Puel et Roland Romeyer, président du directoire, comme le10sport.com vous le révélait en exclusivité.

Perrin, la prolongation de la discorde

Et pour cause, le capitaine emblématique voit son contrat prendre fin le 30 juin. Et alors qu'il avait prévu de prendre sa retraite, Loïc Perrin refuse finalement de raccrocher les crampons à cause de la crise du Covid-19. Autrement dit, le défenseur, qui fêtera ses 35 ans le 7 août, se verrait bien prolonger d'une saison afin de s'offrir une fin de carrière digne de ce qu'il représente à Saint-Etienne. Sauf que Claude Puel n'est pas très chaud à cette idée, à l'inverse de Roland Romeyer. Une situation qui rend ce dossier brûlant en interne et qui prend des allures politiques comme le confirme L'Equipe. Le technicien français afficherait de gros doutes sur l'état physique de Loïc Perrin et n'est pas persuadé de la nécessité de le conserver. Mais le président du directoire ne l'entend pas de cette oreille et pourrait bien refaire le même coup qu'avec Robert Beric à savoir prolonger son joueur sans prévenir son entraîneur, en l'occurrence Jean-Louis Gasset à l'époque. Cela avait d'ailleurs marquer la rupture entre les deux hommes engendrant le départ de l'ancien adjoint de Laurent Blanc. Roland Romeyer prendra-t-il le même risque avec Claude Puel ? Comment réagira Loïc Perrin qui doit être frustré que son cas devienne un enjeu politique en interne ? Des réponses encore inconnues mais qui en diront long sur le rapport de force entre Roland Romeyer et Claude Puel. Malgré tout, il y a quelques jours, Bernard Caïazzo, président du conseil de surveillance, lâchait un petit indice, rappelant qu'à « l'ASSE, c'est le coach qui décide. » Reste à savoir si Roland Romeyer partage cette vision...

Ruffier, l'ombre de la saison blanche

Autre dossier tendu en interne, celui de Stéphane Ruffier. Cette fois-ci, il n'est pas question d'un rapport de force entre Claude Puel et Roland Romeyer, mais bien entre un joueur et l'institution. Le portier des Verts n'a toujours pas digéré d'être mis à l'écart par son entraîneur et la situation semble avoir atteint un point de non-retour. En effet, il y a quelques jours, Claude Puel assurait avoir « eu une discussion avec Stéphane pour lui dire que Jessy (Moulin) démarrera la saison. » Un choix que n'a pas accepté Stéphane Ruffier à en croire L'Equipe qui révèle qu'il refuse d'être une simple doublure, qui plus est de celui qui était son remplaçant jusque-là. La situation la plus simple serait donc de vendre l'ancien Monégasque cet été, mais ce dernier n'a pas l'intention de s'asseoir sur un confortable salaire estimé à 2,8M€ bruts. Des émoluments qui ont déjà refroidi Montpellier, comme révélé par le10sport.com, et qui devraient dissuader bien d'autres clubs de tenter leur chance. Par conséquent, Stéphane Ruffier n'écarterait pas l'hypothèse d'une saison blanche au sein du club du Forez où son contrat court jusqu'en juin 2021. Une situation catastrophique pour les Verts qui seraient contraints de recruter une doublure à Jessy Moulin tout en continuant de verser son salaire à l'international français. Résultat, l'ASSE se retrouve à gérer deux dossiers brûlants en interne qui devraient non seulement déterminer la suite du mercato estival des Verts, mais surtout le rapport de force entre Claude Puel et Roland Romeyer. Et si le second prend le dessus, il n'est pas certain que le premier l'accepte... 

Articles liés