Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Eyraud, supporters… Aulas met les pieds dans le plat !

À Marseille, c’est le feu et particulièrement depuis la décision de Jacques-Henri Eyraud de lancer l’initiative Agora OM. Une rupture totale avec les supporters qui pousse Jean-Michel Aulas au pessimisme pour la suite. 

La semaine dernière, par le biais d’un communiqué et afin de présenter l’initiative Agora OM qui a pour but de redéfinir le terme de supporters après les débordements de ces derniers au centre Robert Louis-Dreyfus, Jacques-Henri Eyraud apportait une nouvelle pierre à l’édifice de son mandat de président à l’OM qui est mouvementé et décrié. Le divorce entre les groupes de supporters marseillais comme ils l’ont fait savoir lors d’une conférence de presse vendredi dernier et le président phocéen est prononcé. Et alors que même la mairie de Marseille et les sénateurs s’offusquent de la décision d’Eyraud concernant les supporters, Jean-Michel Aulas a apporté un regard extérieur à la situation qu’il juge quasi intenable pour son homologue marseillais. 

« Je pense que ça ne peut pas être tenable »

« J’en suis très fier. Les supporters de l’OM adoraient Bernard Tapie, on comprend pourquoi, et ils aiment qu’il y ait un vrai patron, oui. Ma manière de faire, qui les dérange quand on joue contre eux, peut susciter, sur la durée, des rêves inassouvis. (…) Gérer un club malgré ses supporters, ou contre eux ? Moi, je ne sais pas faire. C’est pour ça que j’ai choisi délibérément de le gérer avec eux. Si certains estiment pouvoir faire autrement, qu’ils le démontrent. Mais je pense que ça ne peut pas être tenable ». a confié le président de l’OL à l’occasion d’un entretien accordé à L’Équipe. Reste à savoir ce qu’il va advenir de Jacques-Henri Eyraud qui dispose toujours de la confiance de son propriétaire Frank McCourt selon le directeur général de l’OM, Hugues Ouvrard. 

Articles liés