Accès direct au contenu

Foot - OM

OL/OM - Polémique : Payet, violence… Les supporters lyonnais montent au créneau !

Alors que le jet de bouteille sur Dimitri Payet lors du choc entre l’OL et l’OM dimanche soir devrait avoir de lourdes conséquences pour le club rhodanien, le principal groupe de supporters lyonnais a diffusé un communiqué en condamnant fermement ce débordement.

Les images ont rapidement fait le tour de la toile dimanche soir, alors que la rencontre entre l’OL et l’OM avait démarré depuis à peine deux minutes : Dimitri Payet, qui s’apprêtait à frapper un corner, a été frappé de plein fouet par un jeu de bouteille à la tête, et le numéro 10 marseillais a mis du temps à s’en relever. Finalement, la rencontre n’a jamais repris suite à cet incident malgré 1h30 de confusion au Groupama Stadium, et l’individu auteur du jet a été immédiatement interpellé en tribunes. Et en dépit des propos très critiqués de Jean-Michel Aulas sur le déroulé de la soirée, le plus gros groupe de supporters de l’OL a pris position sur cette polémique.

Les Bad Gones condamnent le geste sur Payet

Dans un communiqué officiel diffusé ce lundi, les célèbres Bad Gones ont condamné ces agissements à l’encontre de Dimitri Payet : « C'est avec la plus grande fermeté que nous condamnons les jets de projectiles qui ont eu lieu hier soir et particulièrement celui de l'individu, ne faisant ni partie de notre groupe, ni des abonnés du stade, qui a atteint le joueur marseillais. Les consignes passées au virage nord lors de chaque match sont sans équivoque à ce sujet. Nous souhaitons apporter tout notre soutien à l'ensemble de l'Olympique lyonnais, du président et de ses équipes, à nos joueurs et le staff, ainsi que tous les supporters présents au stade. Nous regrettons que des actes individuels inadmissibles aient autant de conséquences négatives sur le football en général, pour l'ensemble de ses composantes et pour notre club en particulier. Nous continuerons de collaborer avec l'Olympique lyonnais afin que de tels évènements ne puissent se reproduire », indique ce communiqué du groupe de supporters de l’OL, qui se désolidarise donc totalement du fauteur de trouble. Voilà qui est clair.

Articles liés