Accès direct au contenu

Basket

Basket - NBA : Shaquille O’Neal rend un nouvel hommage à son «petit frère» Kobe Bryant

Quelques jours après l’annonce du décès de Kobe Bryant, Shaquille O’Neal, avec lequel il formait un incroyable duo aux Lakers, ne parvient toujours pas à y croire.

Ensemble, ils ont remporté trois titres. Shaquille O’Neal et Kobe Bryant ont formé un duo qui a régné sur la NBA au début des années 2000 et qui a permis aux Lakers d’être au panthéon durant trois saisons. Et pourtant, les relations entre les deux stars n’ont pas toujours été exceptionnelles. Difficile de faire cohabiter deux stars de cette dimension, ce qui pousse Shaquille O’Neal à quitter les Lakers en 2004 pour le Heat de Miami. Malgré tout, tout s’était arrangé entre les deux hommes dans les années qui ont suivi, au point d’être très proches. Par conséquent, Shaquille O’Neal n’a pu retenir ses larmes au moment d’évoquer le décès de Kobe Bryant, disparu dimanche dans le crash de son hélicoptère avec sa fille et sept autres personnes.

«Quand ça s'est confirmé, mon esprit a quitté mon corps»

« Je n'avais pas ressenti de douleur aussi forte depuis très longtemps. Je ne voulais pas y croire. J'ai espéré qu'un imbécile avait inventé ça. Et quand ça s'est confirmé, mon esprit a quitté mon corps. J'aurais aimé pouvoir dire un dernier mot à tous ceux que j'ai perdus. Parce qu'une fois que tu es parti, tu ne reviens plus et on ne devrait jamais tenir pour acquise la présence de ces gens. Kobe et moi, nos noms seront attachés à jamais pour ce que l'on a fait ensemble. Les gens me posent toujours des questions sur notre relation. Je leur dis simplement que c'est comme avec Charles (Barkley). Nous sommes deux personnes avec des caractères forts qui fonctionnent de cette manière, disent certaines choses et ne perdent jamais le respect l'un pour l'autre. Quand il a fallu être sur le terrain et gagner, on l'a fait. Le fait que l'on ne pourra pas plaisanter lors de son entrée au Hall of Fame, qu'il ne pourra pas me dire 'Haha, j'ai cinq bagues et tu en as quatre', que je ne pourrais pas lui dire que si on était restés ensemble on aurait pu en gagner dix (...) C'est inimaginable pour moi.  Toutes mes idoles quand j'étais petit ont pu vieillir. Là, on a probablement perdu le plus grand Laker de l'histoire, le plus grand joueur de basket... Les gens te disent de prendre ton temps et que ça ira mieux. Mais là, ça va être très dur pour moi », a déclaré l’ancien pivot durant une émission spéciale diffusée sur TNT.

Articles liés