Basket
En difficulté avec les Hornets, Nicolas Batum fait le point !

En perte de vitesse avec les Hornets de Charlotte, Nicolas Batum est revenu sur sa situation très préoccupante et a félicité les jeunes joueurs de la franchise qui prennent sa place...

Nicolas Batum vit une saison difficile. A 31 ans, l’ailier français des Hornets de Charlotte n’est qu’à seulement 3,6 points de moyenne par match cette saison. Une statistique cohérente avec son temps de jeu puisque celui que l’on surnomme Batman ne compte que seulement 22 apparitions cette année en NBA. En plus des choix sportifs, Batum a dû aussi quitter les terrains pour plusieurs semaines après une fracture du majeur gauche... Bref, le médaillé de bronze à la dernière Coupe du Monde avec les Bleus est dans le dur, mais est heureux que des jeunes prennent sa place.

« Vous devez apprendre de chaque situation. »

« Dans une carrière, il y a des hauts, des bas, des bonnes et des mauvaises saisons. Il faut faire avec. J'ai eu de la chance et de la bénédiction dans ma carrière. J'ai eu plus de bonnes saisons que de mauvaises, et je suis là depuis 15 ans, en comptant les matchs en France. Je dois juste apprendre de ce qui s'est passé cette année. Je pense que mon attitude était bonne. Vous devez apprendre de chaque situation. » a lancé Nicolas Batum dans un entretien pour le site officiel des Hornets avant d’expliquer qu’il était heureux que les jeunes prennent sa place : « J'ai vécu une situation similaire avec les Trail Blazers il y a quelques années. Nous avions beaucoup de jeunes joueurs qui essayaient d'aller dans la bonne direction et cette équipe va dans la bonne direction. Ils comprennent ce qu'ils ont à faire, ils ont été sur le terrain tous les jours, même si la saison a été interrompue. Quand nous avons commencé la saison, les gens n'attendaient pas grand-chose de nous, surtout les jeunes, mais ils ont montré qu'ils étaient des joueurs de la NBA et de bons joueurs. Surtout les six dernières semaines, ils ont bien joué. Ils ont montré ce qu'ils peuvent devenir. S'ils se concentrent sur leur travail, ils peuvent avoir de grandes carrières. Quand vous avez la chance d'entrer sur le terrain, vous devez la saisir. Ces gars font du bon travail. »

Articles liés