Accès direct au contenu

Tennis

Tennis : Adria Tour, Covid-19… Djokovic reçoit un soutien face à la polémique !

Feliks Lukas juge la fédération croate responsable de la situation provoquée par l’Adria Tour. Le directeur du tournoi Bol Open en Croatie a également défendu Novak Djokovic.

L’organisation de l’Adria Tour est toujours au cœur des débats. Alors que plusieurs participants ont été testés positifs au Covid-19 après avoir participé au tournoi organisé par Novak Djokovic, les réactions s’enchaînent. Le numéro un mondial a d’ailleurs annoncé qu’il était lui-même positif au coronavirus et s’était excusé dans un communiqué. Plusieurs personnalités du tennis n’ont pas manqué de critiquer l’initiative du Serbe. Mais pour d’autres, cette situation alarmante ne serait pas la responsabilité de Novak Djokovic.

« La responsabilité revient entièrement à la fédération croate »

Dans une interview accordée à L’Équipe, le directeur du tournoi Bol Open en Croatie Feliks Lukas a tenu à défendre le Serbe. « L'organisation était tout sauf professionnelle. Les organisateurs n'avaient aucune expérience. C'est la fédération de tennis croate qui en porte la responsabilité », estime Feliks Lukas. « La responsabilité revient entièrement à la fédération croate. Je ne blâme pas Novak et son équipe. Ils ne décident pas des règles en Croatie. Ce sont les organisateurs et les autorités locales. Le fait qu'il n'y ait pas de gel hydroalcoolique, ce n'est pas la faute de Novak, c'est la faute des organisateurs. Je peux vous dire que Novak n'était pas content de l'organisation à Zadar ».

Articles liés