Accès direct au contenu

  1. 19h15 Mercato - OM : La réponse tombe pour l’arrivée de Paulo Dybala
  2. 19h10 Girondins de Bordeaux : Une grosse réponse arrive pour Gérard Lopez
  3. 19h00 Mercato : Entre Barcelone et le PSG, Dembélé a pris sa décision
  4. 18h45 Mercato - PSG : Un transfert d'Henrique s'accélère
  5. 18h35 Wimbledon : Nadal prêt à faire une folie contre Kyrgios
Formule 1

Formule 1 : L'énorme punchline de Fernando Alonso sur son âge !

Du haut de ses 40 ans, Fernando Alonso est le doyen des pilotes de Formule 1, et de loin. Cependant, l'âge n'est pas un problème pour l'Espagnol qui explique avoir été revigoré par ses deux années en dehors du paddock.

En 2018, Fernando Alonso quittait la Formule 1, 17 ans après ses débuts chez Minardi en 2001. Il faut dire que l'Espagnol, après avoir remporté deux titres mondiaux en 2005 et 2006, l'Espagnol a enchaîné les saisons frustrantes chez Ferrari, en passant proche du sacre à deux reprises face à Sebastian Vettel, puis très décevantes chez McLaren en ce battant en fond de grille avec une monoplace propulsée par un moteur Honda loin d'être au niveau à cette époque. Par conséquent, Fernando Alonso décidait de quitter la F1, estimant qu'il n'était pas possible de décrocher un troisième titre. Mais le natif d'Oviedo n'est pas parti longtemps. En effet, après des expériences en Endurance et au Dakar, entre autres, Fernando Alonso a fait son grand retour dans la catégorie reine du sport automobile l'année dernière. L'Espagnol a fait son retour au sein de l'écurie qui lui avait permis de remporter ses deux titres, à savoir Renault qui est devenu Alpine. Toutefois, du haut de ses 40 ans, le double champion du monde est toujours plus proche de la fin de sa carrière que du début, mais cela ne l'empêche pas d'être performant, et il rappelle que l'âge n'est pas un problème pour lui.

«Je préférais avoir un nouvel aileron avant ou arrière que trois ans de moins»

« L’âge n’est pas un facteur important dans le sport automobile. Dans les autres sports c’est différent. Vous dépendez de votre condition physique et de ce genre de choses, mais en sport automobile je préférais avoir un nouvel aileron avant ou arrière que trois ans de moins. Ces deux années en dehors de la discipline m’ont permis de prendre un nouveau départ sur le plan mental, et je suis très heureux de travailler sur ma condition physique en préparant les courses. Je suis aussi bon que lorsque j’avais 25 ou 30 ans », lance-t-il dans des propos rapportés par Nextgen-auto.com.

Articles liés