Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : La colère de Leclerc après les qualifications du GP de Russie

Les qualifications du Grand Prix de Russie ont une nouvelle fois été remportées par Lewis Hamilton. 11e sur la grille de départ, Charles Leclerc a exprimé tous ses regrets et sa déception.

Nouveau Grand Prix, mais toujours les mêmes soucis pour Ferrari. Décidément bien à la peine dans cette saison 2020 de Formule 1, la Scuderia ne semble pas parvenir à relever la tête. Ce samedi c’est encore une fois Lewis Hamilton qui a remporté la pole position lors des qualifications du Grand Prix de Russie, devant Max Verstappen et Valtteri Bottas. Pendant ce temps, les pilotes de l’écurie italienne ont vécu un nouveau calvaire, avec un accident à la clé pour Sebastian Vettel qui s'élancera 15e, et une 11e place pour Charles Leclerc.

« Un week-end difficile »

Tout juste sorti de sa voiture, le pilote monégasque est apparu particulièrement frustré au micro de Canal + : « Je suis en colère actuellement, car tout est frais. Je dois me calmer. La course c'est demain, c'est là que nous marquons les points. Mais pour moi, c'est un week-end difficile. En essais, je n'ai pas bien piloté, ensuite j'ai commencé à trouver le rythme en qualifications. Mais je n'ai pas été capable de démontrer le potentiel de la voiture, et je suis désolé. » Déçu de sa performance, le jeune pilote a toutefois préféré dégager du positif de la situation : « malheureusement on n’a pas pu montrer le potentiel qu’on avait aujourd’hui donc c’est un petit peu frustrant mais je vais me calmer et demain c’est la course. On part 11e : d’un côté c’est positif parce qu’on est les premiers à avoir le choix des pneus pour le départ, donc j’espère qu’on pourra bénéficier de cet avantage-là. » Touché mais pas coulé, c’est un Charles Leclerc déterminé qui défendra les couleurs de Ferrari ce dimanche à Sotchi.

Articles liés