Accès direct au contenu

Formule 1

Formule 1 : Le terrible aveu de Ferrari...

Invité à commenter le report de la nouvelle réglementation de Formule 1, Mattia Binotto reconnait que cela ne fait pas les affaires de Ferrari.

Le Formule 1 est particulièrement impactée par la pandémie de coronavirus. En effet, la saison devait débuter le 15 mars en Australie, mais ce sera au mieux pour le 14 juin au Canada. Une situation qui a poussé la FIA à repousser d'une saison la nouvelle réglementation qui devait arriver en 2021. La révolution en F1 attendra donc 2022 alors que de nombreuses écuries avaient déjà commencé à travailler sur leur voiture avec les nouvelles règles. Une situation qui ne fait pas les affaires de Ferrari comme l'explique Mattia Binotto qui craint qu'avec le report de la nouvelle réglementation, Mercedes continue de gagner.

Binotto s'inquiète du report de la nouvelle réglementation

« Si on considère notre performance et nos retours après les essais hivernaux, nous ne pensons effectivement pas avoir un avantage en ayant fait ce choix d’accepter un report. Ce n’était pas une décision facile mais elle devait être prise. C’est un moment spécial et il fallait donner un signal de responsabilité pour l’avenir. C’était important. Les règles de 2021 resteront donc les mêmes mais nous aurons toujours la possibilité de développer l’aérodynamique. Il reste encore à définir les détails de tout ça. Nous discutons avec toutes les équipes et la FIA pour savoir ce qui peut être gelé et ce qui peut rester ouvert au développement. Nous souhaitons que l’ADN de la F1, la compétition, puisse être préservé malgré tout », lance le patron de Ferrari dans des propos rapportés par Nextgen-Auto.

Articles liés