Mercato : Sampaoli, Tudor… Rongier se lâche sur la nouvelle ère de l’OM
Jules Kutos-Bertin
-
Journaliste
Tout petit, je m’étais promis d’avoir un métier en accord avec le football. Très vite, j’ai pris conscience que mes pieds ne suffiraient pas pour m’emmener là où je le voulais alors le journalisme est devenu une évidence.

Au cœur d’un été qui aura vu Jorge Sampaoli quitter son poste et Igor Tudor le remplacer, l’OM a encore fait parler. Cadre du club olympien, Valentin Rongier s’est confié sur le départ du technicien argentin et les différences entre ce dernier et le nouvel entraîneur marseillais.

En bouclant la dernière saison à la 2ème place du championnat, l’OM s’attendait à vivre un été tranquille. Un mercato intéressant pour renforcer l’équipe et une préparation encourageante avant de retrouver la Ligue des Champions, les supporters marseillais avaient déjà ce plan en tête. Rien ou presque ne s’est passé comme prévu. En désaccord avec les ambitions de l’OM, Jorge Sampaoli a décidé de plier bagages. Dans la foulée, Pablo Longoria s’est mis en quête d’un entraîneur et a bouclé l’arrivée d’Igor Tudor, un choix contesté d’entrée.

Des débuts tendus pour Igor Tudor

Dès la préparation, les premiers conflits sont arrivés à l’OM. Désireux d’asseoir son autorité, Igor Tudor a mis à l’écart plusieurs joueurs dont Jordan Amavi et Bamba Dieng, mais s’est aussi frictionné avec Gerson qui était sur le point de quitter le stage en Angleterre. Des débuts mouvementés qui lui ont valu des sifflets avant même le premier match de Ligue 1 contre le Stade de Reims. Malgré la victoire, les doutes persistent toujours.

Rongier s’explique sur le départ de Sampaoli

En interne, le groupe fait corps mais certains n’ont toujours pas digéré le départ de Jorge Sampaoli. Présent ce jeudi en conférence de presse avant le troisième match de Ligue 1 contre Nantes, Valentin Rongier a confirmé que le départ de l’OM du coach argentin a surpris tout le monde. « On doit s'adapter le plus vite possible et on fait confiance à la direction sur les choix qu'ils font. On a perdu des joueurs de qualité mais on recrute aussi des joueurs de qualité. C'est encore un peu tôt pour juger nos performances », assure le milieu de terrain de l’OM dans des propos relayés par RMC Sport. 

« Ça prend du temps d'apprendre un nouveau système »

Promu capitaine en l’absence de Dimitri Payet, remplaçant à deux reprises, Valentin Rongier a expliqué les différences entre Igor Tudor et Jorge Sampaoli : « Tudor, c'est quelqu'un qui aime aller vite vers l'avant et faire un pressing haut sur le terrain. C'est un style de possession contre un jeu direct ». Dans la continuité de sa déclaration, Rongier a défendu son club après les mauvais résultats lors de la préparation : « Les gens ne se rendaient pas compte des changements qu'il y a eus avec l'arrivée d'un nouveau coach donc d'une nouvelle manière de jouer. Les matchs amicaux n'étaient pas adaptés à la charge de travail. On était très fatigués. Ça prend du temps d'apprendre un nouveau système ».

Articles liés