Accès direct au contenu

Foot - Mercato - Real Madrid

Mercato - Real Madrid : Prolongation, départ… Sergio Ramos est dans le flou pour son avenir !

Alors qu’il arrivera au terme de son contrat au Real Madrid en fin de saison, Sergio Ramos n’aurait pas encore reçu la moindre offre, ni de la part club de la capitale espagnole, ni de la part d’une écurie prête à le recruter l’été prochain. Seulement voilà, cette tendance pourrait très rapidement évoluer.

Seize ans après son arrivée en provenance du Séville FC, Sergio Ramos se dirige droit vers un départ libre du Real Madrid en fin de saison. En effet, tandis que son contrat prendra fin le 30 juin prochain, le défenseur de 34 ans ne parviendrait pas à s’entendre avec sa direction sur les termes d’un renouvellement de son bail. Ces dernières semaines, il a effectivement été annoncé que plusieurs sujets bloqueraient les négociations. Tout d’abord la durée de son contrat, Sergio Ramos réclamant deux années supplémentaires alors que le Real Madrid a pris l’habitude de prolonger de seulement un an ses joueurs trentenaires. Deuxièmement, la question de salaire poserait soucis dans la mesure où la Casa Blanca demanderait au natif de Camas de diminuer de 10% ses émoluments pour pallier l’impact économique de la pandémie de Covid-19, chose à laquelle le Champion du Monde 2010 avec la Roja serait fermement opposé.

Sergio Ramos prêt à écouter les offres à partir du mois de février ?

Le dossier serait donc plus que jamais dans l’impasse, et ce en dépit du fait que la priorité de Sergio Ramos serait de prolonger un peu plus on aventure au Real Madrid. Cependant, il se pourrait même qu’aucune offre n’ait encore été transmis au numéro 4 des Merengue pour l’instant. C’est effectivement ce qu’assurerait l’international espagnol à en croire les informations dévoilées par ABC ce lundi. Ainsi, Sergio Ramos serait toujours dans l’attente d’une proposition de la part de sa direction, alors que celle-ci assurerait pourtant lui en avoir formulé une. Pour l’instant, l’Espagnol serait toujours dans l’attente et ne se serait pas mis sur le marché, mais cela ne devrait pas durer. Et pour cause, d’après le média espagnol, si jamais aucune offre ne venait à lui être formulée d’ici le mois de février, Sergio Ramos commencerait alors à étudier le marché afin de se trouver un point de chute en vue de l’été 2021.

Sergio Ramos n’aurait reçu aucune proposition de la part du PSG et de Liverpool

Tout indique donc que le dossier Sergio Ramos pourrait connaître un tournant sans précédent une fois cette fenêtre hivernale des transferts refermée. Encore une fois, la priorité de l’emblématique défenseur madrilène serait de rester dans la capitale espagnole, chose qui l’aurait conduit à ne pas contacter d’autres clubs, tandis que son frère et agent ne se serait aucunement activé pour lui trouver un point de chute. Cela pourrait changer à partir du mois de février, mais pour l’instant, Sergio Ramos assurerait ne pas avoir reçu la moindre offre d’un club prétendant à sa signature, contrairement à ce qu’assurerait également le Real Madrid. Ayant supposé qu’il finirait par trouver un accord avec les Merengue, les écuries intéressées par Sergio Ramos auraient décidé de ne pas frapper à sa porte. Cela risque de changer s’il se met sur le marché en février mais, à l’heure actuelle, Sergio Ramos nierait avoir reçu des propositions de la part du PSG et de Liverpool comme cela a pu être annoncé. Quoi qu’il en soit, l’international espagnol serait très serein en coulisses puisqu’il serait conscient du fait qu’il trouvera toujours un club intéressé par ses services si le Real Madrid ne le prolonge pas. Et si jamais il venait à malheureusement se blesser, l’écurie madrilène lui accorderait une année supplémentaire de contrat, chose que le club lui offrirait en ce moment à en croire ABC, malgré ce démenti de Sergio Ramos.

Bref, il semble clair qu’un jeu de poker menteur se soit mis en place entre les deux parties, le défenseur espagnol assurant ne pas avoir reçu d’offre du Real Madrid et le club de la capitale espagnole assurant l’inverse. Reste maintenant à savoir si la situation sera résolue d’ici le mois de février prochain, faute de quoi l’Espagnol pourrait commencer à ouvrir la porte aux sollicitations des clubs intéressés par la perspective de l’accueillir.

Articles liés