Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

Mercato - PSG : Leonardo s'est fait une raison pour Moise Kean !

Si le Paris Saint-Germain a longtemps voulu conserver Moise Kean dans son effectif la saison prochaine, tout indique que le club de la capitale n’a maintenant plus d’autre choix que de travailler sur des alternatives tant Everton ne semble pas ouvert à la négociation.

S’il y a un secteur au Paris Saint-Germain qui ne manque pas de qualité, c’est bien l’attaque. En effet, le club de la capitale a la chance de pouvoir compter sur les services de Neymar, Kylian Mbappé, Angel Di Maria ou encore Mauro Icardi. Mais au beau milieu de tout ce beau monde, Moise Kean, prêté par Everton, était parvenu à se frayer une place la saison passée, et bien plus que dans de la simple rotation. Profitant de la méforme de l'ancien buteur de l'Inter, l’international italien avait réussi à s’illustrer aussi bien lorsqu’il a été aligné dans l’axe que sur une côté comme ce fut le cas au Camp Nou contre le FC Barcelone lors des huitièmes de finale de la Ligue des champions. De ce fait, le PSG a logiquement voulu réitérer l’expérience d’un prêt de Moise Kean en vue de l’exercice 2021/2022. Seulement voilà, tout indique que le dossier a pris énormément de plomb dans l’aile.

Le dossier Moise Kean dans l’impasse, Joaquin Correa et Arnaud Kalimuendo pour le remplacer ?

La tendance a été expliquée de manière très simple par Fabrizio Romano dans son live Twitch ce vendredi. Du temps où Carlo Ancelotti était l’entraîneur des Toffees, le PSG était très optimiste quant à un nouveau prêt de Moise Kean la saison prochaine. Seulement voilà, l’entraîneur italien a quitté précipitamment Everton pour rejoindre le Real Madrid et prendre la succession de Zinedine Zidane. Et le moins que l’on puisse dire est que Rafael Benitez, son remplaçant, semble bien moins ouvert à l’idée de laisser filer Moise Kean comme l’a indiqué Fabrizio Romano. De ce fait, l’optimisme du PSG dans le dossier aurait pour le moins faibli, et cela a été confirmé par de nombreuses sources par la suite. Par exemple, ce dimanche, le journaliste de RMC Sport a lui-aussi confirmé que la piste Moise Kean s’est complexifiée pour les vice-champions de France. Toute la question est maintenant de savoir si cela s’avéra irrémédiable ou non. Mais en attendant, malgré la volonté de l’ancien joueur de la Juventus de revenir à Paris, le PSG ne peut pas perdre son temps et doit avancer dans son recrutement estival. 

Justement, toute porte à croire que, petit à petit, Leonardo est en train de faire une croix sur Moise Kean. Effectivement, il est annoncé acec insistance que le directeur sportif parisien travaille avec insistance sur une piste destinée à renforcer l’attaque de Mauricio Pochettino, à savoir Joaquin Correa. Vingt-six ans, capable d’évoluer en pointe et sur un côté, technique, disposant d’un beau volume de jeu… Bref, l’international argentin qui a remporté la Copa America dans la nuit de samedi à dimanche face au Brésil a le profil tout indiqué pour compenser le départ de Moise Kean. Ses velléités de départ de la Lazio ont d’ailleurs été confirmées par Maurizio Sarri lui-même en conférence de presse ce vendredi : « Il a fait savoir qu’il voulait changer d’air, mais s’il décide de rester, je serai le plus heureux des hommes ». Et justement, Alfredo Pedulla s’est montré pour le moins catégorique quant à l’intérêt du PSG à l’égard du joueur de la Lazio, indiquant alors que Paris aimerait le recruter quand bien même Pablo Sarabia n’intègrerait pas le deal comme cela fut imaginé un temps. De ce fait, il faut clairement s’attendre à ce que Leonardo pousse dans ce dossier au cours des prochains jours. Dans le même temps, le journaliste de RMC Sport Loïc Tanzi a complété son propos sur Moise Kean en affirmant que le PSG refusait, pour l’instant, de laisser filer son titi Arnaud Kalimuendo. Prêté avec succès au RC Lens la saison passée, le natif de Suresnes âgé de 19 ans pourrait ainsi être intégré à la rotation la saison prochaine pour combler le vide laissé par l’Italien qui, pas à pas, semble plus que jamais s’éloigner de la capitale française.

Articles liés