Foot - Mercato - PSG
Campos, avenir... Cette pépite vide son sac après son été agité

En quête d'un défenseur central lors du dernier mercato estival, Luis Campos avait multiplié les pistes. Le responsable du PSG s'était attardé sur Milan Skriniar (Inter Milan), avant de tenter de recruter Axel Disasi. Ce vendredi, le défenseur de l'AS Monaco est revenu sur l'intérêt du club parisien et s'est prononcé sur son avenir.

Lors du mois d'août, les rumeurs se sont fait nombreuses au sujet de l'intérêt du PSG pour Milan Skriniar. Il est vrai que le club parisien a essayé de recruter l'international slovaque lors du dernier mercato estival, mais il n'était pas le seul profil surveillé par Luis Campos. Le Portugais avait également coché le nom d'Axel Disasi, impressionnant en ce début de saison, notamment lors de la rencontre face au PSG le 28 août dernier. C'est après cette rencontre que le club parisien avait intensifié ses contacts avec l'AS Monaco selon Fabrice Hawkins, journaliste pour RMC.

Disasi confirme des contacts avec le PSG

Présent sur le plateau de RMC, Axel Disasi a confirmé des contacts avec le PSG. « C'est toujours plaisant d'être associé au Paris Saint-Germain, a-t-il reconnu. Il y a eu des contacts, c'est vrai. C'est vrai aussi qu'ils se sont intensifiés après le match de Paris. Mais j'étais bien à Monaco » a déclaré le jeune défenseur. Selon RMC, le transfert n'a pu se faire en raison du prix réclamé par l'AS Monaco, environ 50M€.

Disasi ouvre la porte à la Premier League

Lié à l'ASM jusqu'en 2025, Axel Disasi pourrait toujours être une cible du PSG, puisque Luis Campos recherche toujours un défenseur central. Mais le joueur de 24 ans a une préférence pour la Premier League. « J’aime bien l’Angleterre, je sens que c’est un championnat très passionnant. C’est mon championnat de prédilection. L’Angleterre ou le PSG ? L’endroit où je pourrais le plus progresser » a-t-il confié.

« Aujourd’hui, je peux prétendre à certaines choses »

En grande forme, Disasi a dévoilé ses ambitions : « Je me sens très bien. Ce début de saison confirme ma bonne forme. Je sens que je passe un cap, que je m’affirme sur le terrain C’est bien pour moi et pour l’équipe (…) Je me suis affirmé. Les six derniers mois ont été bons. Je voulais passer un cap. Cela passait par une plus grande affirmation. J’ai aussi travaillé sur les détails. Aujourd’hui, je peux prétendre à certaines choses ». Comme l'équipe de France ?

Articles liés