Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Villas-Boas, recrutement… L’été de tous les dangers pour l’OM ?

Certes, l’OM a validé son ticket pour la prochaine campagne de Ligue des champions. Néanmoins, au vu de sa situation financière et du manque de visibilité concernant le mercato estival, l’OM est susceptible de perdre ses cadres ainsi que son coach André Villas-Boas.

L’OM semble se trouver à un stade charnière de son Champions Project. Initié à l’automne 2016 avec l’arrivée du nouveau propriétaire Frank McCourt, le projet marseillais n’a pas été une réussite. Hormis un beau parcours jusqu’en finale de Ligue Europa en 2017-2018, l’OM n’est jamais parvenu à retrouver la Ligue des champions, ni même à titiller le PSG en championnat, ce qui était pourtant le but du projet en question. Et entre investissements conséquents qui ne se sont pas avérés payants en majorité et le manque de résultats, la situation financière de l’OM est critique à ce jour. Comme il est stipulé dans le rapport de la DNCG, le club phocéen affiche un déficit de 212,4M€ sur les trois dernières années et ce chiffre risque de grimper à cause des récents évènements. La suspension des compétitions afin d’éviter la propagation de la pandémie du Covid-19 a mis l’OM un peu plus dans le rouge, les diffuseurs refusant de verser les traites aux clubs pour les droits télévisuels. Cette situation pourrait avoir de lourdes répercussions, à la fois sur l’effectif de l’OM qui disputera cependant la Ligue des champions la saison prochaine, mais également au niveau du staff phocéen avec un éventuel départ d’André Villas-Boas.

Une situation financière bancale, une impossibilité de boucler des dossiers chauds

En effet, le 10sport.com vous a révélé le 5 mai dernier que l’OM se dirige tout simplement vers un été catastrophe en l’état actuel des choses. Que ce soit pour la prolongation de Florian Thauvin, qui est sous contrat jusqu’en juin 2021, ou pour l’option d’achat du prêt d’Alvaro Gonzalez, l’OM n’est pas en mesure de pouvoir bouger ses pions tant que la direction phocéenne n’aura pas vendu en amont, afin de renflouer ses caisses et d’avancer dans ces deux dossiers chauds. Cependant, André Villas-Boas veut voir son effectif être renforcé cet été, bien que les finances de l’OM ne sont pas au mieux. Alors, des pistes qui seront libres de tout contrat comme Jimmy Cabot pourraient être activées, mais au vu de la masse salariale de l’OM, même ces dossiers pourraient ne pas se concrétiser. Quel impact pour l’avenir de Villas-Boas

La menace du départ de Villas-Boas

L’entraîneur du club, qui est contractuellement lié jusqu’en juin 2021, a assuré à RMC Sport vouloir disposer d’assurances en ce qui concerne son groupe pour la saison prochaine, sinon ce ne serait « pas la peine » selon ses dires. L’OM se retrouve donc à un tournant. Néanmoins, Villas-Boas a noué un vrai lien avec l’OM. Au point que cela joue en la faveur du club phocéen ? Interrogé par Radio Maritima, Mohamed Bouhafsi a fait un point sur le dossier Villas-Boas. Rédacteur en chef de la section football de RMC Sport, il  a assuré que le technicien portugais aurait la ferme intention de rester à l’OM, étant très attaché à la cité phocéenne, mais qu’il compte cependant être ambitieux et ne pas faire de la figuration la saison prochaine en C1. « On a passé 40 minutes au téléphone, il a été adorable, très sympathique. Il y a beaucoup de messages à en retenir. Je pense sincèrement qu’il a envie de rester à l’Olympique de Marseille et que l'OM est à une croisée des chemins, tout comme lui. Il aime la nature, la découverte, le monde, etc. Pourtant il est désormais très attaché aux Marseillais, à cette mentalité. Porto, ça ressemble à Marseille, il y a cette même mentalité. Il est très attaché à cette ville, amoureux de Marseille, mais il a envie de découvrir le monde et d’être ambitieux. Mais ce n’est pas facile d’être ambitieux avec cette crise du COVID-19 ». L’OM pourrait donc souffler concernant son entraîneur, mais il faudra lui donner envie de rester. La direction marseillaise va faire face à son Everest cet été et devra trouver des solutions pour combler toutes les parties…

Articles liés