Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Longoria révèle deux gros échecs sur le mercato !

Invité à faire le bilan du mercato estival, Pablo Longoria se dit globalement satisfait, bien qu'il reconnaisse avoir subi deux échecs frustrants pour les postes de latéral droit et d'avant-centre. 

Compte tenu des finances du club, l'enfer était prédit à l'Olympique de Marseille sur le mercato. Entre des grosses ventes attendues et l'incapacité d'investir sur le marché, le club phocéen s'apprêtait à vivre un calvaire pour son recrutement. Finalement, tout s'est bien mieux déroulé que prévu. D'une part l'OM n'a perdu aucun joueur majeur, alors que Boubacar Kamara, Morgan Sanson ou encore Duje Caleta-Car étaient annoncés sur le départ, et d'autre part, André Villas-Boas a pu obtenir cinq renforts à moindre coût. Ainsi, Pape Gueye et Yuto Nagatomo ont débarqué libres tandis que Leonardo Balerdi et Michaël Cuisance ont été prêtés respectivement par le Borussia Dortmund et le Bayern Munich, tandis que l'OM a réalisé son seul investissement de l'été sur Luis Henrique, recruté pour 8M€. Mais si le bilan du mercato dans son ensemble est globalement positif, Pablo Longoria note deux échecs.

Longoria déçu de ne pas avoir recruté de latéral droit...

Interrogé par Téléfoot La Chaîne sur le mercato de l'OM, le directeur du football regrette notamment l'absence du recrutement d'un latéral droit pour compenser le départ de Bouna Sarr le dernier joueur du mercato : « Le bilan du mercato ? il est positif, il y a toujours des déceptions. Quand on est dirigeant il faut être exigent. Au poste de latéral droit, faut faire notre autocritique. Peut être qu’on pouvait faire mieux avec la négociation, avec Genk. Il faut toujours être critique avec soi-même ». Et pourtant, l'OM a tout fait pour s'attacher les services de Joakim Maehle avant que Genk ne fasse capoter le deal comme le regrette Pablo Longoria : « Les derniers jours pour le poste de latéral droit, c’était une situation compliquée parce qu’on avait l’ouverture pour négocier. On a trouvé des accords et finalement ils ont eu une façon de négocier typique dans les derniers jours. Je n’aime pas que les conditions changent au dernier moment et en tant que dirigeant je dois protéger les intérêts du club, on doit se faire respecter. »

... et un avant-centre !

Autre poste que l'OM aurait voulu renforcer, celui d'avant-centre. Et pour cause, André Villas-Boas ne dispose d'aucune solution de secours à ce poste pour suppléer Dario Benedetto puisque le technicien portugais ne compte pas sur Kostas Mitroglou et estime que Valère Germain est la doublure de Florian Thauvin dans le couloir droit. Et pourtant, comme le révèle Pablo Longoria, l'OM a tenté de recruter Darwin Nunez. « Darwin Nunez on le suivait. il avait fait consensus, il était apprécié du président, mais il a choisi un autre club européen. Benfica a très bien joué son jeu. Mais il était un joueur qu’on a cherché à recruter », ajoute le directeur du football de l'OM à Téléfoot La Chaîne. Cet été, L'Equipe révélait même que Frank McCourt était disposé à faire un gros effort dans ce dossier. Mais c'était insuffisant pour devancer Benfica qui a finalement rafler la mise au grand dam de Pablo Longoria.

Articles liés