Accès direct au contenu

Foot - Mercato - OM

Mercato - OM : Ajroudi, McCourt... Cette révélation à 500M€ sur le projet de rachat !

Mohamed Ayachi Ajroudi et ses partenaires auraient fait parvenir à Frank McCourt une offre de rachat de l’OM. Une proposition qui pourrait atteindre les 500M€. Toutefois, le propriétaire ne semble pas enclin à vendre le club marseillais.

Cet été, il n’y a pas que le mercato estival qui agite les supporters marseillais. La possible vente de l’OM à des investisseurs saoudiens et dont le projet est porté par Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi est dans toutes les pensées. Cela fait maintenant plus d’un mois que l’ancien président du RCT a annoncé être porteur d’une offre de rachat de l’OM avec des fonds « venus du Moyen-Orient ». Et une nouvelle étape semble avoir été franchie dans ce dossier puisque le cabinet Greenberg, Hornblower, Deschenaux & Partenars, LLP, chargé de négocier le rachat de l’OM pour Ajroudi, a indiqué le 29 juillet dernier que l’homme d’affaires franco-tunisien avait formulé une offre concrète à Frank McCourt: « M. AJROUDI et ses partenaires offrent officiellement aux actionnaires actuels de racheter le Club de l'Olympique de Marseille à leur prix d'acquisition, en reprenant toutes les dettes et dépenses relatives au fonctionnement du Club, dûment justifiées, qu'ils ont encourues depuis son acquisition. Ils s'engagent à payer le montant nécessaire à régler la solution avec l'ICFC-UEFA au sujet des pertes annuelles de ces trois dernières années, comme déjà dit. La présente offre est leur dernière offre ferme, valable pour les prochains dix jours ouvrables » peut-on lire dans un communiqué.

Une offre proche de 500M€ ?

On en sait désormais plus sur cette proposition de rachat. Journaliste pour la Provence, Fabrice Lamperti a confirmé qu’une offre a bien été transmise à Frank McCourt et qu’elle serait d’environ 500M€ : « D’après ce qu’ils ont dit, il y a bien une offre ferme qui est partie. On ne connait pas bien son montant, si ce n’est qu’il se base sur le prix d’achat qu’a versé Frank McCourt en 2016, soit 45 millions d’euros. Il s’engage aussi à reprendre les déficits, estimés à 202 millions d’euros par l’équipe Ajroudi. Plus un engagement à couvrir toutes les dépenses et toutes les éventuelles sanctions liées au fair-play financier. Cette offre là peut être estimée à 500 millions d’euros, ce qui fait beaucoup pour un club acheté 45 millions d’euros il y a tout juste 4 ans » a-t-il déclaré dans un entretien accordé à Football Club Marseille. Comme indiqué ce jeudi par Mohamed Ayachi Ajroudi, cette proposition devrait être la dernière et le propriétaire de l’OM a dix jours pour répondre favorablement à cette offre. Toutefois, Frank McCourt ne semble pas être vendeur.

McCourt a débuté la seconde phase de son projet

Arrivé à Marseille en 2016, Frank McCourt ne semble pas vouloir se séparer de son bien. Le 21 juillet dernier, l'OM a publié un communiqué dans lequel il annonce avoir assigné en justice Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi qui « ont entrepris une campagne médiatique pour déstabiliser le club » et dans lequel il indique que Frank McCourt n’a pas l’intention de vendre la formation : « A aucun moment Monsieur McCourt n’a envisagé de céder sa participation dans Olympique de Marseille SASP à Messieurs Ayachi Ajroudi et Boudjellal. Contrairement à ce qui a pu être affirmé dans les médias, ni Monsieur McCourt ni quiconque appartenant au groupe McCourt et à l'OM n’a eu le moindre contact avec eux ou leurs conseils. » La direction continue donc de repousser les appels de Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi, et se concentre sur la deuxième phase du Champions Project. Un nouveau départ illustré par la nomination de Pablo Longoria au poste de « head of football » et par la volonté de Jacques-Henri Eyraud de développer la marque OM. Un travail attribué au nouveau directeur général délégué Hugues Ouvrard. Les dirigeants marseillais posent ainsi les fondements d’un nouveau projet qui pourrait s’écrire sans Mourad Boudjellal et Mohamed Ayachi Ajroudi. Les prochains jours seront décisifs dans ce dossier.

Articles liés