Accès direct au contenu

Foot - Mercato - ASSE

Mercato - ASSE : Claude Puel prend position dans ce dossier sensible !

Alors que la prolongation de Loïc Perrin est source de désaccord entre Claude Puel et Roland Romeyer, l'entraîneur de l'ASSE n'écarte pas l'hypothèse de conserver son capitaine.

Comme révélé par le10sport.com, la situation de Loïc Perrin, qui aura 35 ans au mois d'août, est source de tension à l'ASSE. Et pour cause, dans un souci de rajeunissement de son effectif, Claude Puel ne souhaiterait pas conserver son capitaine dont le contrat arrive à son terme le 30 juin, et préférerait recruter un nouveau joueur tout en s'appuyant sur Wesley Fofana. Problème, Roland Romeyer, président du directoire de l'ASSE, a démarré des discussions afin de prolonger le bail de Loïc Perrin, solution plus économique que le recrutement d'un nouveau joueur. Toutefois, ces derniers jours, Bernard Caïazzo, président du Conseil de surveillances des Verts, assurait que Claude Puel aurait le dernier mot dans ce dossier : « Tout dépendra de sa condition physique, m'a dit le coach. Et Roland Romeyer pense pareil. À l'ASSE, c'est le coach qui décide. Les décisions sont prises par le directoire. Tout dépend du physique de Loïc. Et je suis d'accord avec cette vision ». Et cela tombe bien puisque l'entraîneur stéphanois s'est prononcé concernant l'avenir de Loïc Perrin.

Puel ne ferme pas la porte à Perrin

« J'ai discuté avec lui. Il m'a fait part de sa frustration de terminer dans ces conditions. Je rajoute : pas comme il le méritait. Je prend acte de son désir de continuer et on va l'étudier. Je le comprends car je l'ai vécu à Monaco. Le club avait annoncé mon arrêt sans me consulter. J'ai fini ma carrière en queue de poisson alors que je me sentais très bien sur le plan physique. Il faut voir avec Loïc dans les semaines à venir », assure Claude Puel dans une longue interview accordée à L'Equipe. Une sortie qui devrait ravir Loïc Perrin qui assurait récemment n'avoir pas « forcément envie de rester sur cette fin de saison. Personne n’aurait pensé arrêter comme ça donc je suis en pleine réflexion. » Mais c'est bien Claude Puel qui aura le dernier mot.

Articles liés