Accès direct au contenu

Foot - Mercato

EXCLU - Mercato - OL : Tottenham pense aussi à Aouar

Chassé par Arsenal, le PSG et l’Atletico de Madrid, Houssem Aouar est également sur les tablettes de Tottenham. Un nouveau concurrent à prendre en compte.

A peine nommé entraîneur de l’OL, Peter Bosz tente de bâtir l’équipe qu’il pilotera la saison prochaine. Mais pour l’heure, le recrutement des Gones est au ralenti. Tout simplement parce que les dirigeants souhaitent d’abord vendre avant de pouvoir se lancer dans des « gros dossiers ». Et parmi les départs possibles à Lyon, on retrouve Houssem Aouar. Courtisé depuis de nombreuses saisons, le Français est plus que jamais proche de la sortie. Comme révélé en exclusivité par le10sport.com, Arsenal a dégainé une première offre de transfert. Si le montant exact n’a pas filtré, il s’approcherait des 20 millions d’euros, quand l’OL espère entre 20 et 25 millions d’euros.

Tottenham aussi est là

Les discussions sont en cours. Arsenal est le premier club à avoir dégainé. Cela peut compter dans le dossier. Mais pour l’heure, ce n’est pas suffisant pour convaincre l’OL. Car dans ce dossier, il y a d’autres clubs. Le 10 Sport a révélé l’intérêt de l’Atletico de Madrid, qui entretient de bonnes relations avec les Gones. Le b est aussi positionné, avec la volonté de faire un milieu de terrain supplémentaire. Aouar fait partie d’une short-list, sans en être la priorité, Paul Pogba et Eduardo Camavinga le devançant (Aouar reste le coup de cœur du président, Nasser Al-Khelaïfi). Dans ce match à trois, on peut désormais ajouter un quatrième club : Tottenham. Les Spurs sont intéressés par Houssem Aouar et le montant réclamé par Lyon ne posera pas souci. D’autant plus que l’investissement sur le Français s’amortira parfaitement sur 4 à 5 ans.

De son côté, Peter Bosz rêve de pouvoir conserver son joueur. Fan d’Aouar, le Néerlandais sait toutefois qu’il sera compliqué pour l’OL de ne pas le vendre. Tous les clubs français ont été touchés par la crise et les Gones n’échappent pas à la règle. Même si les Lyonnais auraient pu espérer un montant bien plus important que 25 millions d’euros pour Houssem Aouar, qui valait 35 à 40 millions d’euros il y a moins de 2 ans, la crise est passée par là.

Articles liés