Accès direct au contenu

Foot - Mercato - PSG

EXCLU - Mercato : Le PSG fait le forcing pour Sandro Tonali !

Positionné sur Sandro Tonali, la pépite de Brescia, le PSG abat ses dernières cartes pour tenter de convaincre le prodige italien.

Le PSG a clairement l’intention d’accélérer son mercato dans les semaines à venir. Alors que la Ligue 1 a rendu son verdict et que les échéances de Ligue des Champions commencent à se dessiner pour le mois d’août prochain, Paris se concentre d’ores et déjà sur sa campagne de recrutement et cible prioritairement l’arrivée d’un gros renfort au milieu du terrain. Comme révélé par le10sport.com, Leonardo pense à plusieurs profils comme Ismaël Bennacer (Milan AC), Tiémoué Bakayoko (Chelsea), Lorenzo Pellegrini (AS Rome) ou encore Wilfred Ndidi (Leicester). Et depuis de longs mois, Leonardo rêve de pouvoir mettre la main sur le joyau de Brescia, digne successeur d’Andrea Pirlo ou de Marco Verratti : Sandro Tonali.

Leonardo missionne Verratti !

Sandro Tonali, qui fête ses 20 ans ce vendredi 8 mai, est une cible prioritaire pour Leonardo. Son immense talent a tapé dans l’œil du Brésilien qui veut refaire le même coup que Verratti en 2011, déniché en deuxième division italienne (Pescara) pour 11 millions d’euros. Et selon nos informations, c’est ce même Marco Verratti qui se retrouve sollicité pour jouer les entremetteurs ! Leonardo aurait en effet demandé à son joueur de servir d’intermédiaire et tenter de convaincre son coéquipier de la sélection italienne de venir à Paris. Clairement, Leonardo abat ses dernières cartes pour tenter de prendre la main dans ce dossier compliqué.
 
Compliqué car en face, il y a du beau monde… La Juventus Turin ! Comme révélé par le10sport.com, la Vieille Dame est en pole position depuis un petit moment dans le dossier Tonali. D’abord parce que le milieu de terrain de 20 ans souhaite rester en Italie et privilégie donc un transfert en Serie A. Mais également parce que la Juventus lui fait les yeux doux depuis longtemps et que les longueurs d’avance du passé ne s’effritent pas. Après une très belle saison en Serie A, la première de sa carrière (23 rencontres, 1 but, 5 passes décisives), il aspire à franchir un nouveau cap. Et avec l’Euro qui se profile dans un an, la stratégie de rester en Italie peut se comprendre. Reste à savoir s’il aura le temps de jeu nécessaire pour s’épanouir à la Juve, dans un secteur déjà très concurrentiel (Khedira, Matuidi, Pjanic, Bentancur, Ramsey, Rabiot…). Au PSG, son association avec Verratti a clairement de quoi séduire. Et avec Gueye et Paredes comme principal concurrent, le jeune Tonali a clairement plus de chance d’avoir une place de titulaire à Paris qu’à Turin… L'argumentaire parisien se tient, reste à savoir s'il sera suffisamment solide pour faire basculer le clan Tonali, soucieux de préserver le joyau dans son pays natal.

Articles liés