Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG/OM : Mauro Icardi prêt à se relancer dans le Classico !

Absent pendant une bonne partie de la saison, Mauro Icardi a enfin retrouvé le terrain et semble vouloir redevenir important pour le Paris Saint-Germain. 

Il est peut-être la meilleure recrue du Paris Saint-Germain, cet hiver. Handicapé par les blessures est vraisemblablement victime collatérale de la guerre entre Thomas Tuchel et Leonardo à Paris, Mauro Icardi retrouve des couleurs. Depuis le 9 janvier dernier il a disputé six rencontres toutes compétitions confondues, marquant trois buts, dont un lors de la victoire sur l’Olympique de Marseille au Trophée des Champions (2-1). Ça tombe bien, revoilà l’OM sur la route d’Icardi et du PSG ! Cette fois c’est en Ligue 1 et à Paris on semble déterminés à prendre une revanche sur la défaite du 13 septembre dernier, au Parc des Princes (0-1). Une occasion pour Icardi de se remettre définitivement en jambes ?  

« Un Classique reste un Classique » 

Sur le site officiel du Paris Saint-Germain ce vendredi, Mauro Icardi s’est projeté sur le Classico face à l’Olympique de Marseille, soulignant l’importance de cette rencontre. « Un Classique reste un Classique. Ce sont les matches les plus importants d'une saison. Au-delà des finales, ce sont des matches qui changent la période dans laquelle vous êtes. Que vous gagniez ou que vous perdiez » a expliqué Icardi. « C'est un match très important qu'on vit différemment. J'ai eu la chance de le vivre en Italie et je pense qu'ici, en France, on le vit comme partout ailleurs dans le monde ». Ce dimanche, l’attaquant du PSG ne devrait pas retrouver en face de lui Arkadiusz Milik, lui aussi ancien de la Serie A, qui devrait être absent pour l’OM

« Maintenant, je vais bien, je me sens bien » 

Lors de ce même entretien publié sur le site officiel du Paris Saint-GermainMauro Icardi est également revenu sur sa traversée du désert en fin d’année 2020. « Ça a été une période difficile » a confié Icardi, qui a parlé de son grand retour face à Brest, le 9 janvier dernier (3-0). « Je pense qu'après deux mois et demi de blessure, sans pouvoir m’entraîner avec l’équipe, revenir et pouvoir, en une demi-heure, marquer un but et donner une passe décisive à Pablo était très important. Marquer des buts est ce qui donne la confiance nécessaire à un attaquant pour être à 100%. Maintenant, je vais bien, je me sens bien ». 

Articles liés