Accès direct au contenu

Foot - PSG

PSG - Malaise : Icardi n’a pas encore réussi à faire oublier Cavani...

Avec l’absence de Kylian Mbappé, Thomas Tuchel a fait jouer son Paris Saint-Germain en 4-3-3 face à l’Olympique Lyonnais, en finale de Coupe de la Ligue (0-0, 6 tab à 5), avec un rôle différent pour Mauro Icardi. Ce dernier, n’a pas vraiment convaincu... 

Pour le spectacle, il faudra repasser. Ce vendredi au Stade de France, le Paris Saint-Germain et l’Olympique Lyonnais ont livré un match terne en finale de la Coupe de la Ligue. Sans Kylian Mbappé, sorti sur blessure lors de la finale de Coupe de France contre l’ASSE (1-0), Thomas Tuchel a modifié son habituel 4-4-2. Le coach du PSG a en effet fait évoluer les siens dans un 4-3-3 qui n’a pas vraiment réussi à Mauro Icardi. L’attaquant définitivement acquis à l’Inter après son prêt, a en effet montré un bien triste visage. Pas assez concerné par le jeu collectif, l’Argentin n’a surtout pas montré ce flair de buteur et ce sang froid qui ont fait sa réputation en Serie A. Cela fait d’ailleurs trois matchs qu’Icardi n’a pas marqué pour le PSG, alors qu’il était censé être celui capable de faire oublier Edinson Cavani aux fans parisiens. 

Ménès regrette presque Cavani ! 

Pas vraiment fan d’Edinson Cavani, qu’il n’a jamais hésité à tacler, Pierre Ménès a analysé la prestation d’Icardi face à l’Olympique Lyonnais. Le chroniqueur de Canal + en a surpris plus d’un, lorsqu’il a avoué regretter presque l’Uruguayen, face à son successeur. « Icardi est d’une inexistence qui commence à conférer à l’inquiétant. Il me ferait presque regretter Cavani, c’est pour vous dire » a lancé Ménès, sur son blog. Les choses vont d’ailleurs se compliquer grandement, face à une Atalanta qui pratique un jeu de possession et très offensif, où un Icardi sera essentiel pour le PSG. 

« Ce n’est pas la meilleure période pour Mauro » 

Pourtant, Thomas Tuchel continue à défendre son attaquant. Avant cette finale de Coupe de la Ligue, le coach du Paris Saint-Germain avait déjà tenu à rassurer. « Icardi reste le même joueur qu'à son arrivée » avait lancé Tuchel. « Il veut toujours marquer et c'est notre objectif de lui donner de bons ballons pour qu'il marque ». Après la rencontre face à l’OL, quand les journalistes en conférence de presse lui ont fait remarquer les errement d’Icardi, le coach du PSG n’a pas changé de cap. « Ce n’est pas la meilleure période pour Mauro (Icardi) » a-t-il expliqué. « C’est un peu dur, c’est comme ça avec les numéros 9. Sans Kylian (Mbappé) on manque de vitesse pour avoir des attaques plus rapides. On doit trouver d’autres solutions ». Reste à voir s’il saura redresser la barre d’ici le 12 aout, date du quart de finale de Ligue des Champions... 

Articles liés