Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : Payet, OL... Ménès fracasse Aulas après les incidents !

Ce dimanche soir, Ruddy Buquet a décidé d'interrompre la rencontre entre l'OL et l'OM à la suite de nouveaux incidents survenus au Groupama Stadium. Alors que Jean-Michel Aulas a regretté cette décision, Pierre Ménès lui a adressé un énorme tacle. 

Pour le compte de la 14ème journée de Ligue 1, l'OM se déplaçait sur la pelouse de l'OL ce dimanche. Toutefois, après seulement quelques minutes de jeu, Ruddy Buquet a dû interrompre la rencontre. Alors que Dimitri Payet a été touché au visage par un projectile lancé depuis les tribunes du Groupama Stadium, l'arbitre a décidé de renvoyer tous les joueurs au vestiaire. Sachant que le speaker de l'OM a annoncé une reprise du match après plus d'une heure d'arrêt, Ruddy Buquet a finalement décidé d'interrompre définitivement la partie. Une décision que Jean-Michel Aulas n'a pas du tout comprise. « C'est pour cela que ça a été très long. Mais la décision est vraiment incompréhensible, puisque tout le monde avait entendu Mr Buquet prendre cette décision. A-t-il raison ou tort? Ce n'est pas à nous de juger. On est bien organisés ici sur le plan de la sécurité et l'auteur a été incarcéré, on pense que le match pouvait reprendre sans aucun problème. (...) Il n'y avait aucun risque de jet de projectiles avec des solutions mises en place et l'auteur a été appréhendé. La longueur de la décision est incompréhensible. On a laissé penser aux personnes présentes dans le stade qu'on pouvait reprendre, avant de finalement ne pas reprendre, pas sous la pression d'une bouteille, mais des dirigeants de Marseille, qui ne voulaient pas reprendre », a déclaré le président de l'OL au micro de Prime Video ce dimanche soir. Une sortie qui a provoqué la colère de Pierre Ménès

«Tout le monde ne pense qu’à sa gueule, c'est ça le plus insupportable»

« Choquante aussi, l’intervention de Jean-Michel Aulas, qui ne comprend pas que le match n’ait pas repris. Mais inversons le point de vue : imaginons que ce soit Paqueta qui ait pris une bouteille sur la gueule au Vélodrome ! Évidemment, son discours aurait été totalement différent. Et c’est ça le plus insupportable : que tout le monde ne pense qu’à sa gueule, à son club, à ses points… Il n’y a aucune solidarité, aucune prise de conscience ni décision collégiale dans l’intérêt commun. Heureusement que derrière, l’intervention de Longoria était plus mesurée… Rudy Buquet est ensuite venu s’exprimer au micro de Prime Vidéo et pour qu’un arbitre vienne parler à la télé, c’est vous dire à quel point la situation est grave. Il a confirmé qu’il ne souhaitait pas reprendre et confirmé aussi, à demi-mot, qu’il avait subi des pressions pour faire reprendre. C’est une soirée dramatique et cette fois, la LFP ne peut pas laisser ces événements impunis », s'est insurgé Pierre Ménès dans Pierrot Le Foot

Articles liés