Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Polémique : L’OGC Nice prend une grande décision après les sanctions de la LFP !

Alors que la LFP a rendu son verdict ce mercredi concernant les incidents survenus lors du match entre l’OGC Nice et l’OM, les dirigeants azuréens auraient tranché concernant un éventuel appel de la décision. 

Tard dans la soirée, la LFP a rendu son verdict ce mercredi après les incidents survenus le 22 août dernier entraînant l’interruption du match entre l’OM et l’OGC Nice. La commission de discipline a décidé de faire rejouer la rencontre à huis clos total sur terrain neutre et d’infliger aux Aiglons deux points de pénalités dont un avec sursis, ainsi que trois matches à huis clos. Du côté de l’OM, Dimitri Payet n’a écopé que d’un match avec sursis tandis qu’Alvaro Gonzalez s'en tire moins bien avec deux matches fermes. Rapidement, les Marseillais sont sortis du silence pour afficher leur désaccord sur ce verdict, tandis que les Niçois se sont montrés plus discrets. Une première prise de parole est attendue dans les prochaines heures, mais l’OGC Nice ne devrait pas pour autant faire appel.

L’OGC Nice ne devrait pas faire appel

Comme l’explique RMC, l’OGC Nice devrait sortir de son mutisme ce vendredi à l’occasion de la conférence de presse organisée pour la présentation d’Andy Delort. Le président Jean-Pierre Rivère et le directeur Julien Fournier devraient ainsi prendre la parole pour réagir sur les sanctions décidées par la LFP. RMC ajoute que, même si des discussions sont encore en cours, l’OGC Nice ne devrait pas faire appel auprès de la FFF sauf retournement de situation. Reste à voir ce que décidera de son côté l’OM.

Articles liés