Accès direct au contenu

Foot - OM

OM : Mandanda, Guendouzi... Sampaoli chamboule les plans de Deschamps !

Compte tenu du début de saison de l'OM, Didier Deschamps a fait des choix forts pour la liste des 23 joueurs qui disputeront le Final 4 de la Ligue des Nations. Steve Mandanda est écarté tandis que Mattéo Guendouzi est une nouvelle fois convoqué. 

Avec un recrutement plus que pléthorique et un début de saison abouti, les choix de Jorge Sampaoli sont pour le moment payants. A commencer par son choix de mettre Steve Mandanda en concurrence. En effet, bien que l'ancien capitaine de l'OM ait pris part aux premières rencontres, c'est rapidement Pau Lopez qui a pris la place dans les buts marseillais. Prêté par l'AS Roma cet été afin de venir concurrencer Steve Mandanda, le portier espagnol a réussi à prendre le dessus depuis quelques rencontres, une situation que vivrait mal l'international français dont le statut en Bleus est d'ailleurs largement menacé par le choix de Jorge Sampaoli. Lors du précédent rassemblement de l'équipe de France, Didier Deschamps avait d'ailleurs annoncé que Steve Mandanda avait perdu son rôle de doublure d'Hugo Lloris au profit de Mike Maignan, excellent dans les buts de l'AC Milan. Mais le sélectionneur de l'équipe de France a pris une décision encore plus radicale.

Mandanda écarté, Guendouzi confirmé

En effet, présent en conférence de presse ce jeudi, Didier Deschamps a dévoilé la liste des 23 joueurs retenus pour affronter la Belgique en demi-finale du Final 4 de la Ligue des Nations. Et Steve Mandanda n'en fait pas partie. Le sélectionneur a préféré appeler Benoit Costil. « Je fais des choix sportifs. La vie de groupe c'est une chose donc vous me posez la question, vous avez la réponse. Même si Steve est un habité de l'équipe de France, j'ai pris cette décision », explique Didier Deschamps pour justifiait son choix. En revanche, un autre joueur de l'OM est bien présent : Mattéo Guendouzi. Appelé en renfort lors du dernier rassemblement le milieu de terrain marseillais est cette fois-ci présent d'entrée. Il faut dire que le joueur prêté par Arsenal à l'OM réalise un excellent début de saison au point de s'être imposé comme un cadre de Jorge Sampaoli. Mais bien qu'il se soit parfaitement acclimaté au système du Pelado, Mattéo Guendouzi n'est pas en équipe de France que grâce à son entraineur. « Je ne vais pas lier la forme de Mattéo à son entraîneur (Sampaoli). Il est déjà venu avec nous, là il est épanoui, il a un temps de jeu important, il a confiance en lui. Il a confirmé au-delà de son volume de jeu et de son agressivité une qualité technique importante. Il amène beaucoup de fraicheur c'est important. Même si par moments j'ai pu être conservateur en privilégiant certains joueurs qui avaient un statut, c'est toujours bien d'oxygéner le groupe », assure Deschamps.

Articles liés