Accès direct au contenu

Foot - OM

OM - Malaise : Vélodrome, sanctions... Dimitri Payet réclame un geste très fort !

Après le match nul dans le Classique entre l'OM et le PSG (0-0), Dimitri Payet a affiché son agacement face aux comportements de certains supporters marseillais qui ont jeté des projectiles sur la pelouse du Vélodrome. Le numéro 10 de l'OM réclame ainsi des sanctions.

Depuis les incidents à Nice, l'OM vit avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête. Et pour cause, le club phocéen a été sanctionné d'un point avec sursis. Par conséquent, en cas de récidive, l'OM peut se voir retirer un point au classement, ce qui représenterait une mauvaise opération dans la course au podium, qui se révèle très serrée. Conscient du risque, Dimitri Payet avait ainsi interpellé ses supporters avant le Classique face au PSG afin de prévenir tout débordement. « Peu importe l'extra-sportif, peu importe le score, on a besoin de montrer l'exemple. Nous sur le terrain, on sera exemplaire et on a besoin de vous. N'oubliez pas qu'on est en sursis et qu'on risque de perdre un point. Tous les points sont importants. Ce sont des points qui nous manqueront en fin de saison », confiait le numéro 10 de l'OM dans un message diffusé sur Twitter. Le président de l'OM, Pablo Longoria, allait également en ce sens rappelant que « s’il devait arriver le moindre incident, nous pourrions être très sévèrement sanctionnés. » Mais cela n'a pas visiblement pas suffi à calmer tout le monde au Vélodrome. En effet, malgré les avertissements du capitaine et du président du club marseillais, des projectiles ont été jetés sur Neymar, empêchant le Brésilien de tirer les corners dans de bonnes conditions, tandis qu'un supporter est entré sur la pelouse, stoppant une offensive de Lionel Messi pour le PSG. Un comportement qui a désabusé Dimitri Payet.

Payet pousse un coup de gueule après les incidents au Vélodrome

En effet, après la rencontre, le numéro 10 de l'OM s'est présenté au micro de Prime Video afin d'afficher son mécontentement : « Je veux remercier ceux qui ont joué le jeu et qui ont été exemplaires ce soir parce qu'on ne peut pas mettre tout le monde dans le même bateau non plus. Il faut savoir faire la différence. Après, pour d'autres malheureusement... J'ai vu des bouteilles, des chargeurs, des briquets. Des choses que j'ai déjà vues contre moi, donc je sais ce que c'est. On a appelé au calme, moi-même et le président. Malheureusement, il y a toujours certains qui peuvent déraper. On ne peut pas dire qu'eux soient des supporters de l'OM. On sait ce qu'on risque, on risque de perdre des points. Et il ne faudra pas pleurer en fin de saison s'il nous en manque un ou deux. On ne peut pas dire que ces gens-là aiment l'OM et sont supporters de ce club-là parce qu'ils peuvent nous pénaliser. Par contre voilà, il y en a eu d'autres... On ne va pas mettre tout le monde dans le même bateau comme je l'ai dit et je remercie les supporters qui sont venus pour nous supporter. » Un discours fort de la part de Dimitri Payet qui assume ses responsabilités. En zone mixte, le capitaine marseillais en a rajouté une couche, et réclame des sanctions contre les auteurs des actes : « Pendant le match, j'étais désabusé. Je ne comprends pas. On sait qu'on est attendus, regardés. Et malheureusement il y en a encore qui arrivent à le faire. Je ne comprends pas. Après je l'ai déjà dit, je le redis, il faudra des sanctions et de vraies sanctions. On l'a encore vu à Saint-Etienne ce week-end, on ne peut plus accepter ça. Ou alors, il faut attendre quelque chose de vraiment grave. Et ça serait trop tard à mon avis. Je pense qu'il faut prendre des décisions. » Cependant, c'est bien l'OM qui risque gros dans cette histoire et qui pourrait voir son point avec sursis lui être retiré.

Articles liés